Chantilly et les parterres Le Nôtre >

La cascade depuis les bords du canal

Version mobile

La cascade depuis les bords du canal

L'eau s'écoule sans fin de cette majestueuse cascade.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur les bords du grand canal, sous les arbres, à quelques mètres de la grande cascade.
L'eau s'écoule sans fin de cette majestueuse cascade, une attraction que les invités du grand Condé ne manquaient pour rien au monde !
En 1673, soit 10 ans après le début des travaux, l'intendant Gourville écrit au grand Condé qui se trouve en Hollande :
Voix d'homme
" La cascade à la tête du canal fait tout l'effet qu'on pouvait attendre ".
C'est une surprise de plus pour les visiteurs comme l'a voulu le malicieux Le Nôtre.
Voix de vieil homme qui a l'air sympa (Le Nôtre) fier de lui
" C'est un beau naturel de voir tomber une rivière d'une chute étonnante et faire l'entrée d'un canal sans fin. "
L'eau semble venir de partout à Chantilly mais ne vous fiez pas aux apparences.
En restaurant les jeux d'eau en 2009, les maîtres d'oeuvres ont dû tenir compte des préoccupations de leur temps. Aujourd'hui les ressources en eau se font plus rares
Vous vous souvenez des jets d'eau du grand parterre ? Ils ne sont plus alimentés comme au temps de Le Nôtre. Serge Darroze, responsable du parc de Chantilly.
Tout le système du grand parterre était alimenté par des sources qui étaient captées vers Senlis, donc à 8km d'ici, et qui étaient récupérées par un aqueduc qui amenait l'eau au niveau de la terrasse d'Enghien, du bassin du roi. Ces sources n'existent plus. Les zones dans lesquelles étaient ces sources sont maintenant les banlieues de Senlis, donc il y a des pavillons partout, la nappe phréatique a baissé et probablement, le niveau d'eau ne serait plus suffisant.
Il fallait donc trouver quelques astuces pour recréer la féérie d'André Le Nôtre, en utilisant des quantités d'eau limitées. Le grand canal que nous avons sous les yeux est donc de nos jours, mis à contribution.
Actuellement, on essaie de trouver des systèmes qui soient plus corrects pour l'environnement. On essaie de ne pas gaspiller ces eaux souterraines qui sont extrêmement importantes pour la conservation de l'environnement donc nous avons fait le choix de faire un pompage superficiel, c'est-à-dire on pompe en amont du grand canal et on rejette l'eau dans le Grand canal donc on a un système en circuit fermé qui nous permet de ne plus gaspiller l'eau phréatique.
Voix de vieil homme qui a l'air sympa (Le Nôtre) fier de lui
" Il ne faut point demander d'où vient l'eau "
Disait malicieusement André Le Nôtre. Et c'est d'autant plus magique avec la cascade.
Pour éclaircir ce mystère, nous vous invitons à prendre un peu de hauteur et à découvrir l'immensité du grand Canal.
Remontez sur le chemin et rendez-vous sur le petit pont qui enjambe la cascade. Nous vous y attendons
Retour haut de page