Châteaux de la Loire à vélo >

Les Montils

Version mobile
English Deutsch

Les Montils

La nuit, l'esprit du Comte de Blois Thibault 1er dit le Tricheur plane sur le donjon.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au coeur de la commune les Montils, au n? 16 rue du Vieux Porche. Placez-vous face aux ruines du donjon féodal...
Les Montils fut l'un des symboles de ma puissance sur la Loire. Le donjon que vous voyez était la pièce maîtresse d'une forteresse imprenable. Moi seul connais l'apparence qu'avait ce château car aucun plan ne permet aujourd'hui de l'appréhender. Mais imaginez que cette tour à 2 étages et aux murs de 3 mètres d'épaisseur a perdu près de la moitié de sa hauteur. Son puit était alimenté par les eaux du Beuvron. Quant à sa salle basse, il était alors possible d'y accéder par un souterrain.
C'est à Tours que je m'octroie le titre de Comte par la grâce de Dieu. D'humeur conquérante, je m'empare de Chartres et de Châteaudun et fais construire la forteresse de Saumur. Et surtout, je livre une guerre sans merci à Richard 1er de Normandie, mon ennemi juré.
Mon surnom de tricheur ? Je le dois au chroniqueur Raoul Glaber hostile aux comtes de Blois. Le scélérat !>
Retour haut de page