Châlons en Champagne >

Les Jards

Version mobile
English

Les Jards

le poumon vert de la ville et son arboretum

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes près de la cabane en bois le long de l'allée dans le parc du Petit Jard.
Du petit quoi ?...
Du petit... Jard !
Les Oies cancardent de plus belle
Rien à voir avec l'animal !!!
Jard n'est autre que le diminutif du mot jar-din !
Ce grand parc de 11 hectares oe le poumon vert de Châlons ! oe se divise en trois jardins :
le Jard anglais avec sa disposition botanique à l'anglo-saxonne qui privilégie l'irrégularité des volumes et l'abondance des végétaux.
le grand Jard à cause de sa superficie généreuse et...
le Petit Jard où nous sommes !
Savez-vous que le petit Jard possède un arboretum ? Ecoutons Sebastien Renaud-Goud, le Directeur adjoint du cadre de vie de la ville de Châlons en Champagne
L'arboretum est arrivé en 1938 au petit Jard. Il se présente en groupes d'espèces. Le petit jard étant le jard le plus horticole. On y trouve naturellement des compositions florales et notamment des types de compositions florales de type mosaiculture. La mosaiculture permettant de représenter des motifs comme l'horloge florale ici présente.
De la mosaïque donc, mais avec des végétaux !
Et le petit Jard vous réserve d'autres surprises : il abrite aussi des arbres rares. Ouvrez l'oeil !
Et si vous partiez à la recherche du fau de Verzy avec ses branches qui tortillent ?
Ou du cyprès chauve, le conifère est tout dépouillé et de couleur fauve !
Ou encore du platane séculaire, le plus grand des arbres du petit Jard. Abritez-vous sous ses branches !
Regardez le châtelet qui enjambe la rivière
C'est le château du Marché. Il date de l'époque du roi Henri 4 et fait partie des remparts de la ville au 15e siècle. Marie Jo Journet, guide conférencière, nous raconte son histoire
Alors le château du marché est un vestige des fortifications de la ville. Il a été reconstruit à la fin du 16e, début du 17e siècle. C'est en fait un pont fortifié qui enjambe le cours d'eau et qui avait pour fonction première d'autoriser ou d'interdire les entrées dans la ville par la rivière.
Et comment s'appelle ce cours d'eau ?
Il s'agit du Nau. Le Nau est une dérivation de la Marne qui permettait dans un premier temps d'emplir les fossés qui précédaient les fortifications et il a permis également dans le courant du Moyen Age, à partir du 11e siècle, de faire fonctionner les moulins à l'intérieur de la ville. Moulins à grains, mais aussi moulins à foulons qui ont permis le développement de la draperie à Châlons.
Aujourd'hui, ce sont d'autres barques qui voguent sur le Nau. Elles promènent les touristes au fil de l'eau à travers Châlons en Champagne. Renseignez-vous à l'Office de Tourisme pour la balade !
Bien. La préfecture, autrefois Hôtel de l'Intendant, nous attend. Et vous savez qui fait la visite ? Une reine de France très célèbre! Suivez-nous et vous saurez de qui il s'agit !
Retour haut de page