Celles >

La rue Saint-Hadelin

Version mobile
English Néerlandais

La rue Saint-Hadelin

Celles, incontestablement, a conservé son authenticité.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La rue Saint-Hadelin
La rue Saint-Hadelin est longtemps la principale artère de Celles. On l'appelle alors simplement " la rue du village ".
Avant que ne soit construite la route nationale, c'est là qu'on trouve les commerces, là qu'on échange les dernières nouvelles.
Cette rue est également typique de l'architecture locale.
La maison située devant nous est ainsi la plus vieille du village. C'est en fait une ancienne ferme du 16ème siècle.
Imaginez la basse cour, à l'endroit même où nous sommes, avec ses poules et son coq en train de lancer un fier " cocorico "...
A l'époque, la maison qui se trouve sur notre droite abrite les écuries et la ferme appartient au baron qui règne sur le village.
Longtemps après, c'est un antiquaire qui a pris possession du bâtiment principal, en face de nous. C'est sans doute lui qui a installé, de façon assez inattendue, des vitraux à certaines fenêtres.
D'autres bâtiments de la rue Saint-Hadelin méritent le coup d'oeil.
A gauche, en descendant, le presbytère. Certaines parties de l'édifice sont construites en brique : un signe extérieur de richesse, le signe aussi que le bâtiment a longtemps été la propriété du baron.
Juste après le presbytère, toujours à gauche, le four à pain. C'est là que les habitants venaient faire cuire leur pain quand les boulangeries n'existaient pas.
Celles, incontestablement, a conservé son authenticité. Et c'est ce qui lui permet de faire partie, depuis 1996 des plus beaux villages de Wallonie, comme nous l'explique Alain Colin, le président et le fondateur de ce réseau.
Il est un village, tout simplement. On sait qu'il y a une vie associative très forte, très animée. Il y a un bâtiment classé, la superbe collégiale Saint-Hadelin, qui est un des monuments repris dans le patrimoine immobilier exceptionnel de la région wallonne. Il y a une qualité d'ensemble incontestable. Nous sommes devant, ici, une maison en moellon calcaire. C'est le cas de l'essentiel des maisons du village. Donc c'est un village typiquement condrusien (nous sommes dans le Condroz wallon). Et enfin, il y a une volonté communale d'utiliser le label " un des plus beaux villages de Wallonie " comme un atout associatif, un atout culture, un atout économique.
Et pour ne rien gâcher, Celles possède aussi ses propres spécialités gastronomiques.
Un exemple ? Le chausson cellois.
Sa recette nous est dévoilée par Bernard Férier, le boucher du village :
C'est une farce de porc qui est marinée dans la cuvée Saint Hadelin, , du village. Bière blonde ou ambrée. On rajoute un peu de jambon d'Ardennes pour le goût ardennais, un mélange d'épices gardé secret, bien évidemment. Et alors après tout cela, mariner 24 heures. Puis on passe la main au boulanger, qui va l'enrober de pâte feuilletée. Une petite cuisson 20 minutes. On déguste ça en apéritif ou en entrée, chaud ou froid, avec un peu de salade et arrosé de cuvée Saint-Hadelin pour faire digérer.
D'autres spécialités sauront elles aussi réjouir vos papilles, comme les crottes de Celles, une sorte de salami, ou encore l'" Ermite ", un fromage à pâte dure dont l'histoire ne dit pas, hélas, s'il était le préféré de Saint-Hadelin...
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page