La cathédrale Notre-Dame de Reims >

Les sacres

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

Les sacres

L'épopée des sacres des rois de France et le pouvoir de la Sainte Ampoule

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Une sacrée cathédrale
Notre-Dame de Reims est synonyme de l'épopée des sacres des rois de France. 33 rois de France ont été sacrés à Reims. De 816 avec Louis le Pieux, le fils de Charlemagne, à 1825, avec Charles 10. Mais tout commence non pas par un sacre, mais par un... baptême !
Voix féminine conteuse : Pendant le baptême de Clovis, juste au moment d'oindre le roi des Francs, une colombe descendue du ciel remis de son bec à l'évêque Saint Remi, une liqueur céleste : l'huile de la Sainte Ampoule. La colombe n'était pas n'importe qui ; elle était la messagère du Saint Esprit !
L'huile de la Sainte Ampoule sera ensuite utilisée de sacre en sacre. Le coup de maître des archevêques de Reims aura été d'associer le pouvoir monarchique au divin avec l'exaltation de la Sainte Ampoule.
Elle donnait même au monarque le pouvoir de procéder à des miracles de guérison lors de la cérémonie des écrouelles ! Mais qu'est devenue cette fameuse huile ? Bernard Poret, président de la Société des Amis de la Cathédrale de Reims, nous répond :
Les révolutionnaires voulaient détruire la Sainte Ampoule sur la place Royale, aux pieds de Louis 15. Le prêtre de Saint Remi apprenant cela la veille, prélève une parcelle de cette huile et la conserve. La fiole est détruite sur cette place royale. Une personne ramasse également une partie de l'huile. Ce que le prêtre a récupéré est maintenant dans une fiole située dans un coffre de la cathédrale. Et l'huile récupérée par la personne sur la place Royale est dans le reliquaire au palais du Tau.
Où se déroulait la cérémonie du sacre ?
Le sacre avait lieu dans le choeur des chanoines, là où se trouve actuellement les stalles. Et ce choeur était fermé par un jubé. Se trouvaient dans cet endroit de la cathédrale, comme on dirait maintenant toutes les personnalités pour assister au sacre. Une fois que le sacre était terminé, le roi montait sur le jubé. Et la foule entrait dans la cathédrale et acclamait le roi.
Le sacre se déroulait toujours un dimanche ou un jour de grande fête religieuse telle la Toussaint ou l'Assomption. La cérémonie se composait de la prestation de serments, de la remise de l'épée, des éperons et des attributs du pouvoir :
Le sceptre, la main de justice, l'anneau qui marque l'union fidèle avec le peuple, la couronne et le grand manteau bleu semé de fleurs de lys d'or.
Les sacres des rois de France à Reims : une histoire qui a duré 1000 ans !
Retour haut de page