La cathédrale Notre-Dame de Reims >

La statuaire

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

La statuaire

Les innombrables statue de la cathédrale et le baptême de Clovis du portail nord

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La cathédrale aux statues
Ici, devant le portail Nord, nous sommes à l'emplacement de l'ancien cloître des chanoines. Remontons le temps à l'époque carolingienne...
Le chapitre de la cathédrale est constitué de 72 chanoines. Ils ont pour mission de tenir le choeur, servir la grande église habitée de leurs prières, chanter les offices avec dévotion afin de faire chanter les pierres...
... Donc, les statues de Notre-Dame de Reims ! Attardons-nous sur le portail central de la façade nord. Regardez le bas relief à droite du tympan. Il représente le baptême de Clovis !
Chut ! Le roi des Francs prend la parole :
Clovis : Moi, Clovis 1er, je conquiers la Gaule, et me rends maître de tout le territoire entre la Somme et la Loire. En 496, je bats les Alamans à Tolbiac. Alors que la bataille m'est défavorable, je promets de me convertir avec mes milliers de guerriers si la victoire nous est acquise !
L'influence exercée par sa femme Clotilde et l'évêque Remi de Reims est certainement plus décisive pour son baptême. A Noël 498 ou 499, Clovis se convertit et se fait baptiser à Reims par Remi !
La cathédrale possède le plus grand nombre de décors sculptés en Europe. Des statues monumentales qui offrent une leçon d'histoire sainte aux sculptures minuscules conçues pour les yeux des anges, car il est impossible de les discerner d'en bas !
En parlant des anges, regardez les 7 qui sont alignés en hauteur à droite. Ils protègent la cathédrale.
Et de l'autre côté, en haut à gauche du chevet : tout un bestiaire ! Des gargouilles bien grasses aux poils frisés, et derrière elles, sur la balustrade, des animaux fantastiques !
Entre incendies, bombardements et usure du temps, les pierres et la statuaire de Notre-Dame ne sont pas épargnées. Leur restauration fait appel à deux expertises comme nous l'explique Christian Lécaille, tailleur de pierre et directeur de l'entreprise Noël :
La restauration des parties en pierre est partagée en deux professions : le tailleur de pierre qui va changer les pierres qui sont géométriques et le sculpteur qui va changer les pierres qui font appel a des notions de dessin d'art, de copie, les frises, les fleurs et les statues.
Et si le coeur vous en dit, amusez-vous à compter les statues de la cathédrale. Aux dernières estimations, il y en aurait plus de... 2300 !... Qui relève le défi ?
Retour haut de page