La cathédrale Notre-Dame de Reims >

La réconciliation franco-allemande

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

La réconciliation franco-allemande

La messe du 8 Juillet 1962 et sa résonance actuelle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La cathédrale de la paix
Le 8 Juillet 1962, Notre-Dame de Reims devient symbole de paix. Le président Charles de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer célèbrent la réconciliation Franco-allemande.
Journaliste TV
Chers téléspectateurs et téléspectatrices, Nous assistons à un événement historique qui fera date dans l'Histoire de la France et de l'Allemagne. Les voilà, ils arrivent devant le parvis de la cathédrale, de Gaulle et Adenauer, côte à côte, dans une même voiture. Ils descendent du véhicule, sont accueillis par Monseigneur Marty, l'archevêque de Reims. De la foule massée derrière les barrières s'élèvent des " Vive de Gaulle ! ", des " Vive Adenauer ! ". près de 3000 personnes ont déjà pris place dans la cathédrale. Des ministres, des militaires français et allemands... Les deux chefs d'État s'assoient à présent dans le choeur. La messe pour la réconciliation franco-allemande peut commencer...
Patrick Demouy, historien rémois, revient sur les traumas subis par Notre-Dame de Reims :
La cathédrale s'est retrouvée une cathédrale du front entre septembre 1914 et octobre 1918 par les hasards de la guerre qui a fait que la guerre de position s'est bloquée tout près de la ville, et l'église dès septembre 14 a brûlé. Sa charpente a brûlé. Un échafaudage qui était dressé sur la façade a provoqué de très gros dégâts sur la statuaire, sur les vitraux. Ça a été un scandale international. Cette cathédrale qui incarnait tant l'Histoire de France devenait une cathédrale martyre.
Quelle est la résonance de la réconciliation ?
La réconciliation franco-allemande à Reims prend tout son sens parce que se réconcilier, ce n'est pas oublier. C'est assumé le passé et regarder ensemble dans une nouvelle direction. Reims incarnait l'Histoire de France. A Reims avaient capitulé les nazis en mai 1945, donc cette ville avait tout lieu d'être un endroit où l'on rebâtissait une Europe.
En 2012, la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la République François Hollande se retrouvent pour le 50e anniversaire de la messe pour la paix franco-allemande.
Bernard Poret, président de la Société des Amis de la Cathédrale de Reims est un jeune garçon en 1962. Il n'est pas près d'oublier le 8 juillet !
En 1962, j'étais chef scout. Et nous étions invités avec toute la troupe à faire la haie d'honneur à l'entrée de la cathédrale pour accueillir de Gaulle, Adenauer et Monseigneur Marty. Mais je me souviens de cette grandeur du général ; ça reste aussi un grand pour moi !
Retour haut de page