La cathédrale de Sens >

Le tombeau du dauphin

Version mobile
English Deutsch

Le tombeau du dauphin

Un tombeau qui raconte l'histoire des derniers rois de France.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le tombeau du dauphin
Nous sommes devant la chapelle du Dauphin...
L'histoire de France se mêle intimement à celle de Sens !
Si la ville est actuellement une sous-préfecture de province, sous l'Empire gallo-romain la ville se situait au coeur d'une vaste province. Au Moyen Age, elle devient le siège d'un archevêché, l'un des plus puissants du Royaume de France.
Vous entendez ?... Ces cloches font remonter le temps. Elles nous ramènent au 27 mai 1234... aux premières loges du mariage de Louis 9 avec Marguerite de Provence. C'est à Sens que Saint Louis et Marguerite ont passé leur nuit de noces, mais attention... en prières !
Si l'on se marie dans la cathédrale, on y repose aussi pour l'éternité.
Regardons le tombeau du Dauphin...
C'est le roi Louis 15 qui a commandé ce mausolée au sculpteur Guillaume Coustou. Il abrite la dépouille du Dauphin, le fils de Louis 15 et de Marie Leczinska. Le dauphin repose ici aux côtés de son épouse Marie Josèphe de Saxe, fille du Roi de Pologne.
Regardez les statues à droite du monument...
Elles représentent l'Eglise et sa croix qui posent une couronne d'étoiles sur les urnes des deux époux. À gauche, vous voyez le temps avec sa faux qui les recouvre d'un voile.
Le Dauphin et sa femme sont les parents des 3 derniers rois de France. Leur mausolée a inspiré un célèbre écrivain lors de sa visite à la cathédrale en 1839... Victor Hugo ! 
 : Sous ce marbre, il n'y a pas seulement le fils insignifiant de Louis 15, il y a Louis 16, Louis 18 et Charles 10, c'est-à-dire la race de saint Louis éteinte et résumée en trois rois, le roi décapité, le roi exilé et le roi chassé. La grande branche royale née de Louis 9 sort de cet autel et finit sous ce tombeau.
Avant de quitter la chapelle du dauphin, sachez que pour l'édifier, il a fallu détruire 3 verrières comme celles du déambulatoire.
Passons devant la chapelle Saint-Savinien, puis arrêtez-vous devant la chapelle du Sacré Coeur...
Merci de continuer votre visite.
Retour haut de page