La cathédrale de Sens >

Le choeur

Version mobile
English Deutsch

Le choeur

Le vitrail de Sybille de Tibur et le trésor de la cathédrale

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le choeur
Nous sommes devant la chapelle du Sacré Coeur. Observons le vitrail le plus coloré...
Chaque siècle s'est employé à embellir la cathédrale de Sens !
C'est à la Renaissance que la chapelle du Sacré Coeur voit le jour avec son lumineux vitrail attribué au peintre décorateur Jean Cousin le père. Il représente Sybille de Tibur, une prophétesse qui annonce avec son doigt levé la venue du Christ au premier empereur romain. Remarquez la perspective des monuments antiques. C'est une caractéristique picturale typique de cette époque !
Les autres verrières transparentes sont rehaussées par de fins décors en jaune d'argent : une nouvelle couleur au 16e siècle !
Regardons dans le mur en haut à droite de la chapelle, au dessus de la montée d'escalier, la fenêtre avec une grille...
C'est la fenêtre de la tribune de l'archevêque.
 : Grâce à cette fenêtre, sans quitter la chapelle de mon palais, j'avais autrefois une vue privilégiée sur le maître-autel et sur... mon baldaquin inspiré de celui de Saint Pierre de Rome ! Retournez-vous... Il est imposant avec ses dorures, n'est-ce pas ?... Je trouve qu'il apporte une touche théâtrale à la sobriété médiévale  !
Ce baldaquin est signé Servandoni, l'architecte de l'église Saint-Sulpice à Paris. Ses colonnes de marbre rose proviennent de la place des Victoires et ont été offertes par... Louis 15 !
Retournez- vous et regardez l'escalier...
Il conduit à une partie des collections du trésor de la cathédrale, le plus riche de France avec celui de l'abbatiale de Conques. Lydwine Saulnier-Pernuit, Conservateur en Chef des Musées de Sens :
Le trésor de la cathédrale de Sens est un lieu merveilleux puisque c'est l'un des deux premiers trésors de France. Donc, il réserve des quantités de choses très riches. Notamment, la tapisserie des Trois couronnements qui est une merveille du 15e siècle, représentant le couronnement de la Vierge. Mais vous trouvez aussi un autre objet très spectaculaire qui est la sainte châsse en ivoire, un coffret reliquaire couvert de plaquettes d'ivoire sculptées. Vous avez aussi des choses plus touchantes comme les ornements liturgiques de Thomas Beckett, archevêque de Canterbury ou encore le grand manteau royal de Charles 10.
En vous dirigeant vers le transept sud, vous découvrirez deux chapelles du 14e siècle. L'une est dédiée à Sainte Apolline, la patronne des dentistes. Cherchez-la dans le vitrail avec une pince qui lui serre une dent ! L'autre chapelle est celle de Saint Martial fondée par le Pape Clément 6, archevêque de Sens et... bâtisseur du palais des papes d'Avignon ! Une fois parvenus au transept, asseyez-vous sur une chaise à la droite du choeur...
Merci de continuer votre visite.
Retour haut de page