Depuis le parvis de la Cathédrale de Reims >

Basilique St Remi

Version mobile

Basilique St Remi

St Remi est le Saint Patron de la ville et bien plus que cela !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Saint-Remi, c'est bien plus que le saint patron de la ville : il est celui vers lequel se tournent les Rémois aux heures les plus sombres de leur histoire.
Cet évêque est surtout connu pour avoir, en l'an 498, baptisé Clovis, le roi des Francs, ce qui a permis à ce peuple de prendre le contrôle de la Gaule romaine, sous influence catholique.
- Vous voici désormais, toi et tes 3000 guerriers, plongés dans la vie du Christ ressuscité.
Un événement fondateur, qui permet de regrouper le pouvoir militaire et le pouvoir religieux, comme nous l'explique l'historien Patrick Demouy.
Le rendez-vous avec l'histoire commence à la fin du cinquième siècle, lors du baptême de Clovis qui permet de reconstruire, après la chute de l'empire romain, un nouvel ordre politique et religieux de l'ancienne Gaule. C'est de là que vient, évidemment, la tradition du sacre, dans la cathédrale, puisque celle-ci est vraiment le lieu du baptême. C'est là que l'événement s'est produit. Et de génération en génération, les rois renouaient la chaîne des temps, revenaient là où le royaume avait été fondé.
Saint-Remi repose dans la basilique qui porte son nom.
Une légende veut que son tombeau renferme la sainte ampoule, un flacon apporté par une colombe au moment du baptême de Clovis.
Le jour du sacre du roi, les moines la portaient en procession jusqu'à la cathédrale.
Son huile était alors utilisée pour l'onction des rois, à qui elle conférait des dons miraculeux.
Retour haut de page