Cathédrale de Digne >

Bienvenue

Version mobile
English

Bienvenue

Nous sommes à l'entrée du musée. Dans un instant, vous descendrez dans la crypte archéologique de la cathédrale pour découvrir à cinq mètres de profondeur, 2000 ans d'Histoire et les origines de Notre-Dame du Bourg.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à l'entrée du musée.
Dans un instant, vous descendrez dans la crypte archéologique de la cathédrale pour découvrir à cinq mètres de profondeur, 2000 ans d'Histoire et les origines de Notre-Dame du Bourg.
Les objets exposés dans ces vitrines ont été découverts lors de fouilles archéologiques. Les principales campagnes ont été menées en 1987/1988, 1991/1992 et 1993. Elles ont mis au jour le passé antique. Des recherches complémentaires se sont poursuivies jusqu'en 2005.
A travers ses dessins, Jean Claude Golvin, directeur de recherche au CNRS montre à quoi pouvait ressembler ces édifices.
" Le site est très intéressant parce qu'il part de l'époque romaine. C'est d'abord quelques vestiges romains, peut-être liés au forum de la ville. Ensuite, on passe par un mausolée. Puis, on passe par une petite église , puis, une basilique à une seule nef (donc elle est relativement simple). Et puis ensuite au 11e siècle, l'église possède un porche, un clocher au dessus du porche. Et ensuite, on va passer à la cathédrale actuelle ".
Des hommes ont bâti ici au fil des siècles un lieu de culte, de plus en plus grand. Du fait du déplacement de la ville le quartier canonial s'est bientôt trouvé à l'écart. Ainsi, Notre-Dame du Bourg porte bien son nom : c'est la cathédrale avec son quartier canonial qui était distinct de la ville.
Mais Digne n'a pas non plus été choisie par hasard :
" ça reste un lieu de passage. Les vallées qui conduisent là sont des lieux de passage obligés. Donc il y a toujours eu une activité économique, imposée par la géographie même. C'est un noeud routier. Elle a toujours joué ce rôle de ville. On ne choisit jamais par hasard le lieu où on va implanter une cathédrale et une ville.
Dans le cas de Digne, il y a une succession d'édifices. le lieu était déjà investi. On passe de la ville romaine à des monuments de l'antiquité tardive, qui sont des églises. Donc on a déjà quelque chose, de sacralisé et christianisé. Et au fond, on l'étend, on le développe."
Découvrons maintenant la crypte archéologique. Empruntez l'escalier qui vous y mène. La visite commence avec le mausolée et ses tombes qui sont les premières constructions reconnues sur le site
Retour haut de page