Sous ses pieds, Notre Dame du Bourg abrite 2000 ans d'Histoire. Voyage aux origines de la chrétienté.


Dans l'obscurité de la crypte, j'ai été tenté de gratter encore un peu la terre. Et s'il y avait encore des vestiges à découvrir sous la cathédrale ?

David Aussillou

Cathédrale de Digne

Version mobile
English
  • Bienvenue

    1. Bienvenue

  • Les Rites Funéraires

    2. Les Rites Fun...

  • La Cité Gallo Romaine

    3. La Cité Gall...

  • Le Clocher Porche

    4. Le Clocher Po...

  • La Cathédrale à travers le temps

    5. La Cathédral...

  • Le Choeur Canonial

    6. Le Choeur Can...

  • La Mosaïque

    7. La Mosaïque

  • La Cathédrale actuelle

    8. La Cathédral...

x

L'Histoire de la cathédrale commence en bas de l'escalier

Ils ont fouillé, centimètre par centimètre les fondations de la cathédrale de Digne. Le chantier est aujourd'hui un musée installé en sous sol, au plus près des origines de Notre Dame du Bourg.
Embarquement immédiat pour un voyage de 20 siècles.

Un escalier et cinq mètres plus bas, vous êtes plongés dans une semi obscurité. Il faut prendre le temps de laisser vos yeux s'habituer à l'atmosphère de la crypte de la cathédrale de Digne. Il faut se préparer à faire un voyage de 2000

Impressions

Au fil de la visite, vous passez d'une atmosphère humide à une ambiance plus douce. Ce n'est pas une mise en scène mais un phénomène naturel. Le parcours guidé vous emmène à mi chemin sous la cathédrale actuelle qui protège les fondations du froid et de l'humidité.
ans. Voici d'abord les toutes premières origines de ce lieu de culte : des mausolées, puis une petite église. Bienvenue au coeur d'une cité gallo romaine construite entre le 1er et le 4ème siècle après Jésus Christ. Ici, les hommes avaient déjà de très bonnes idées. Ils ont par exemple construit un collecteur d'eaux usées dont le tracé a pu être retrouvé sur 18 mètres de long. Deux murs de pierre parallèles assemblés avec du mortier.   
Quelques mètres plus loin, le parcours guidé vous fait passer sur les fondations d'une grande tour, un clocher porche. Ce n'était pas encore Notre Dame du Bourg mais une basilique paléochrétienne du 5ème siècle.    Progressivement, le bâtiment s'agrandit et devient enfin une cathédrale. Pas encore celle que vous visiterez au dessus, mais la toute première bâtie au 11ème siècle. Lors de la visite de la crypte, vous distinguez l'ancien choeur canonial, espace réservé aux chanoines, les propriétaires des lieux, dirigés par le prévôt.   Une communauté qui a connu un drame, l'incendie de la cathédrale au 12ème. Voilà pourquoi Notre Dame du Bourg a été reconstruite. Le chantier a duré une centaine d'années. Le résultat se trouve au dessus. Il suffit de reprendre l'escalier.

[ Accès au diaporama ]

Incitations

Après la rénovation de la cathédrale actuelle, on a fait appel à un artiste canadien , David Rabinowitch, qui a conçu l'ensemble du mobilier et les vitraux. Une oeuvre en totale cohérence avec l'architecture romane.   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : La façade de la cathédrale Notre Dame du Bourg de Digne-les-bains
Par Voxinzebox

Site partenaire Hotel à Digne