Carnac >

Tumulus et Chapelle Saint-Michel

Version mobile
English

Tumulus et Chapelle Saint-Michel

Le clocher de l'église Saint Cornely domine le bourg.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur le Tumulus Saint Michel. Vous étés devant la table d'orientation, au bout, et laissez derrière vous la chapelle.
Votre regard parcourt Carnac et la baie de Quiberon.
Le clocher de l'église Saint Cornely domine le bourg. Le bâtiment aux formes triangulaires tout près de l'église, c'est la mairie.
Derrière le clocher, il y a la presqu'île de Quiberon qui avance dans l'océan sur 14 km .
En la suivant vers la gauche vous apercevrez, tout au bout, à la pointe du Conguel, une terre plus lointaine qui semble prolonger la presqu'île. C'est la plus grande île bretonne, Belle-île en mer.
A gauche, derrière l'hôtel situé au pied du Tumulus, plusieurs îles sont visibles par temps clair : Houat, ou encore Hoedic et Sous vos pieds le Tumulus.
Cette colline haute de 12 mètres n'est pas l'oeuvre de la nature. Elle a été façonnée par les hommes du néolithique.
Il a fallu déplacer près de 35 000 mètres cubes de pierre et de vase pour recouvrir plusieurs dolmens. Ce sont des dalles funéraires. L'ensemble mesure 120 mètres sur 58. Ils étaient des centa ines pour accomplir ce travail. Il y a 6 000 ans et vous le voyez, c'est toujours debout !
L'intérieur du Tumulus n'a été fouillé qu'à partir du 19ème siècle, après la découverte de l'entrée principale. En 1862, un homme qui voulait creuser un puits vertical est tombé par hasard sur la sépulture la plus importante. Dans la tombe et les caveaux mis à jour se trouvaient des coffres, des bijoux, des haches polies et toute sorte d'offrandes.
Ces objets sont exposés au musée de la préhistoire James Miln et Zacharie Le Rou z ic, au centre ville de Carnac.
Le Tumulus est fermé au public depuis 1997 pour des raisons de sécurité et pour faciliter les fouilles.
L'ensemble est si solide qu'une chapelle puis un calvaire ont été édifiés au sommet, pour christianiser le monument.
La chapelle Saint Michel telle que vous la voyez date de 1926. C 'est au moins la 3ème version du monument. Elle occupe depuis toujours une place particulière dans le coeur de Carnac.
Autrefois, des arrière-grand-mères venaient en pèlerinage, avec les autres femmes de marins. Elles venaient prier pour leurs époux, partis en mer, mais aussi pour balayer le sol de la chapelle. Avec leur balai, elles écartaient toujours la poussière dans une direction précise, pour créer des vents favorables aux bateaux.
Nous allons découvrir le centre de Carnac, avec son église et son musée de la préhistoire.
Retour haut de page