Cambo-les-Bains >

Le belvédère et la rue des Terrasses

Version mobile

Le belvédère et la rue des Terrasses

Gâteau basque et chocolat

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le belvédère et la rue des Terrasses

C'est ici le coeur de Cambo, l'entrée de la rue commerçante où se nichent les cafés, les pâtisseries...Tiens, je mangerais bien du gâteau basque !
Vous allez un peu vite ! Et cette vue magnifique !
C'est vrai... Le regard plonge sur la Nive.
Et ces maisons ?
C'est le Bas-Cambo, le plus ancien quartier de la ville. L'endroit idéal pour voir des maisons typiques.
Ça creuse, le grand air, vous parliez de pâtisserie...
Mais oui ! Le célèbre gâteau basque est né à Cambo! On le fête chaque année le premier dimanche d'octobre. Demandez donc à ce membre de la Confrérie.
Je m'appelle Didier Irastorza et je suis pâtissier.
En voilà un qui sait le réussir, le gâteau basque ! Avec une vingtaine d'autres collègues, il défend la recette originelle dans une association.
L'ingrédient principal, c'est la matière première à savoir une farine de qualité, du beurre de qualité, labellisé, du sucre, des oeufs frais et après, c'est le tour de main. Il faut une cuisson à 180 degrés pendant ¾ d'heure, une heure, selon la taille du gâteau.
Alors, d'où vient-il ce gâteau ? C'est une histoire de famille qui date de 1830. Une certaine Marianne Hirigoyen tient une pâtisserie portant son prénom à Cambo. Son gâteau plaît au point qu'elle vend jusqu'à Bayonne. Sa fille lui succède puis ses petites filles, connues ici sous le nom de soeurs Bixotch ; en français, soeurs gâteau !
On peut dire qu'elles ont été copiées depuis !
Vous aimez les histoires gourmandes alors écoutez aussi celle-là !
Vous voyez la Nive ? Elle coule jusqu'à Bayonne. Et c'est sur ses eaux qu'arrivait ici le cacao !
Pour faire le fameux chocolat basque ?
Le chocolat était inconnu ici avant 1615 selon Christophe Puyodebat, artisan chocolatier à Cambo-les-Bains et créateur d'un musée sur l'histoire du chocolat. A visiter bien sûr !
Ce sont les Juifs portugais qui ont amené le chocolat à Bayonne au quartier Saint-Esprit. Ils ont été chassés d'Espagne par l'Inquisition. De là, est née une grande corporation de chocolatiers dans tout le Pays-Basque et la chocolaterie la plus importante était ici à Cambo-les-Bains. C'était la chocolaterie Fagalde.
Vous voyez la grande maison jaune, à l'entrée de la rue des Terrasses ? C'est la villa de cette famille, les Fagalde. Le petit bâtiment accolé à gauche abritait l'usine.
La maison Fagalde, qui a démarré ses activités en 1787, est la première à avoir industrialisé le chocolat, c'est-à-dire qu'ils avaient des machines à vapeur. Ils transformaient eux-mêmes leurs fèves de cacao ce qu'on ne fait plus aujourd'hui. Et puis aujourd'hui, nous sommes 5 chocolatiers en Pays-Basque alors qu'ils étaient quand même 38 à l'époque.
Ces histoires m'ont vraiment donné faim. On va goûter ?
Ne partez pas sans entrer dans l'église Saint-Laurent. Le petit cimetière aussi mérite un coup d'oeil avec ses stèles discoïdales ornées de croix basques.
Retour haut de page