Caen: le fief de Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie et roi d'Angleterre >

Les remparts du château

Version mobile

Les remparts du château

Nous sommes au sommet de la tour carrée située à gauche des 5 drapeaux. Caen qui s'étend devant nous...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au sommet de la tour carrée située à gauche des 5 drapeaux.
Caen qui s'étend devant nous...
Voix conteuse : Il y a fort longtemps, le château de Falaise, la ville de naissance de Guillaume le Conquérant, abritait un puits. Une nuit noire, deux petits canards tombèrent dedans. Empruntant des bras de rivières souterraines, nos braves canetons parvinrent à revoir la lumière du jour sur un sol marécageux. Heureux d'être sauvés, tous deux poussèrent de victorieux : " Can, Can ! ".
François Saint James décrypte cette charmante légende
Guillaume est né à Falaise vers 1027 et il est le fils bâtard du duc Robert, descendant de Rolon, le chef viking, 1er duc de Normandie. En 1035, Guillaume n'a qu'une douzaine d'années, son père meurt. Il devient donc duc de Normandie et va s'imposer au bout de quelques années comme un des hommes les plus importants, les plus puissants de son temps.
Comment devient-il roi d'Angleterre ?
Guillaume a un cousin, Edouard le Confesseur qui est roi d'Angleterre. Edouard n'a pas d'enfant et il désigne Guillaume comme son héritier. A la mort d'Edouard, en 1066, Harold le chef saxon se fait couronner à la place de Guillaume. Guillaume furieux décide d'organiser une formidable expédition pour conquérir son trône et l'Angleterre. La tapisserie de Bayeux raconte cette histoire. Guillaume réunit toute l'armée normande, passe la manche avec des mercenaires venus des pays voisins. Et à la bataille d'Hastings, en 1066, l'armée normande écrase Harold et les Saxons (...) Quelques mois plus tard, Guillaume se fera couronner le jour de Noûl 1066 roi d'Angleterre dans l'abbaye de Westminster à Londres.
La légende évoque un sol marécageux d'où émergent les canards, Caen est une terre fertile ?
La légende évoque des canards et une zone marécageuse. Eh bien Caen, c'est au coeur de cette riche plaine céréalière une vaste prairie traversée par la rivière, l'Orne, et par d'autres affluents, les Odon. Et dans cette zone marécageuse propice aux activités artisanales comme la tannerie, la teinturerie, eh bien la ville va se développer et profiter de la richesse du terroir tout autour.
Regardons le panorama de la ville de gauche à droite ...
? gauche, vous voyez au loin les deux tours carrées de l'Abbaye aux Dames. Elle est fondée par Mathilde de Flandre, l'épouse de Guillaume le Conquérant.
Un peu plus à droite : le port,
L'église Saint Pierre est l'imposante église gothique qui se dresse devant vous, toute en pierre de Caen,
Enfin, à votre droite, les deux clochers parallèles et pointus de l'Abbaye aux Hommes regardent ceux de l'Abbaye aux Dames.
Patience, nous retrouverons tous ces lieux très bientôt !
Tournons-nous complètement...
Devant vous, le musée des Beaux-Arts ! Son architecture contemporaine se fond avec harmonie dans les remparts du château. Et son parc de sculptures qui se dressent sur des pics a été créé en 2007 !
Partons maintenant à l'église Saint Pierre où nous en saurons plus sur le style gothique normand et la pierre de Caen !
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page