Caen: le fief de Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie et roi d'Angleterre >

La place Saint-Sauveur

Version mobile

La place Saint-Sauveur

Sous Guillaume le Conquérant, la place Saint Sauveur est réellement le ventre de Caen car elle accueille un marché abondant.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au pied de la statue de Louis 14 face à l'église Saint Sauveur ...
Sous Guillaume le Conquérant, la place Saint Sauveur est réellement le ventre de Caen car elle accueille un marché abondant. Faisons un bond dans le passé avec François Saint James
Au Moyen Age, cette place triangulaire se terminait par un cimetière face à l'église. La place était bordée de maisons à pans de bois formant galeries. On pouvait ainsi circuler à l'abri de ces galeries comme sur la place des Vosges à Paris, à l'abri du soleil et aussi de la pluie. La place servait au marché. C'est très important dans une ville. C'est le lieu où se réunissaient, se retrouvaient dans une ville les habitants pour acheter des légumes, des volailles, des oeufs, des produits agricoles venus des campagnes environnantes.
Au Moyen Age, la place Saint-Sauveur se nomme aussi la place du Pilori ! Le pilori, c'est cette estrade en bois où se déroulent les exécutions publiques. Il se dresse alors au début de la rue aux Fromages que vous voyez sur votre droite.
Face au pilori, la rue aux Fromages s'appelait autrefois la rue Monte à regret. Les condamnés traversant la ville sous les quolibets, sous les pleurs, faisaient amende honorable aux différents portails des églises et aux calvaires et remontaient cette rue jusqu'au lieu de leur supplice. Alors, il faut rappeler qu'il y a peu de spectacles gratuit dans les villes au Moyen Age, mais il y a au moins les processions et les exécutions publiques où on amenait les enfants. C'est un spectacle édifiant ! Alors, sur cette place, on pouvait pratiquer le supplice de la roue ou même le carcan.
Charmante époque !
Devant vous, se dresse la façade de l'église Saint Sauveur ...
La ville de Caen change de peau au 18e siècle. On abat les remparts. On perce de nouvelles rues. On aménage des promenades, et la place Saint Sauveur ne va pas échapper à ce relooking. Son cimetière est supprimé. On construit de nouvelles demeures, des beaux hôtels particuliers qu'on découvre aujourd'hui, plus confortables que les maisons médiévales. Et quant à l'église, et bien on va plaquer contre la façade médiévale, une nouvelle façade avec son fronton de temple grec. L'église désaffectée à la Révolution, est devenue la halle au beurre. Et jusqu'en 1981, et bien on pouvait y acheter du beurre, des oeufs, de la crème. Moi, je me souviens petit garçon être venu acheter ces produits indispensables à l'alimentation normande dans cette église.
Aujourd'hui, une fois par an, Caen organise dans l'église le marché au foie gras !
Tout près de nous, impossible de manquer la statue de Louis 14. Mais pourquoi le roi Soleil est-il déguisé en Jules César ?...
A la Révolution française, on a abattu la statue du roi louis 14 qui ornait la place royale. Et sous la Restauration, la municipalité a demandé à l'architecte de la ville, un nouveau projet de statue. L'architecte l'a parée des vertus de tous les héros de l'Antiquité. C'est-à-dire nu tenant une couronne de lauriers à la main. Le conseil municipal horrifié a demandé au sculpteur d'arranger la chose. Et celui-ci a habillé le roi en empereur romain !
Et, la pudeur est sauve à Saint Sauveur !
Partons maintenant à l'Abbaye aux Hommes qui abrite des restes de Guillaume le Conquérant!
Merci de continuer votre visite. ? bientôt.
Retour haut de page