La Presqu'île de Butrint >

Presqu'île de Butrint

Version mobile

Presqu'île de Butrint

Joyau de la riviera albanaise inscrit à l'Unesco depuis 1992, la presqu'île de Butrint regorge de trésors archéologiques

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
>>> Joyau de la riviera albanaise inscrit à l'Unesco depuis 1992, la presque île de Butrint regorge de trésors archéologiques au sein d'un parc national figurant sur la liste des zones humides d'importance internationale. De l'antiquité à la Sérénissime en passant par Byzance, un voyage dans le temps et l'histoire au coeur d'une nature sauvage.
?'
Bien avant Mira, notre guide, Virgile a décrit Butrint dans son Enéide. C'est ici que se noue l'Andromaque de Racine, dans les murs de cette presque île fortifiée, aujourd'hui joyau archéologique albanais, parc national inscrit sur la liste des zones humides d'importance internationales.
?'
Une plaine fertile bordée de montagnes et un port stratégique, Butrint est un centre urbain dès le 7ème siècle avant JC. D'abord illyrienne puis grecque, la cité sera romaine, byzantine, angevine, vénitienne et même française...sous napoléon...
?'
Ali Pacha de tepelana, le bonaparte musulman, comme on le surnommait, dont la forteresse se dresse toujours à l'embouchure du canal Vivari.
Accoster à Butrint, c'est donc remonter 3000 ans d'histoire de la méditerranée. Le théâtre et les temples grecques voisinent avec les villas et thermes romains. A côté de l'impressionnante basilique byzantine, un baptistère paléochrétien pavée de superbes mosaïques animales
?'
Admirablement préservé, Butrint regorge de ces détails, témoins inestimables de la vie antique pour les archéologues.
?'
Une forteresse vénitienne domine l'Acropole. Restaurée dans les années 30 pour accueillir la première équipe italienne d'archéologues, elle abrite désormais un musée. Depuis les remparts, Corfou se dessine dans le prolongement des canons. La vue est imprenable sur la mer, le lac et le canal. On le traverse sur un bac, une curiosité à lui tout seul, un radeau de bidon tiré par un treuil. De l'autre côté de la rive, la Grèce n'est à quelques kilomètres.
>>> itw et sons originaux
Mira, notre guide, n'est pas la seule à vanter de Butrint.Avant les cigales, Virgile l'a chanté dans l'Ennéide. C'est là que Racine situe Andromaque, dans l'enceinte de cette presque île fortifiée nichée au pied d'une colline boisée.
?'
Une position stratégique, en face de Courfou, qui fait de Butrint une ville convoitée dès la plus haute antiquité. D'abord illyrienne, elle sera grecque, romaine, byzantine, angevine, vénitienne et même française...sous napoléon...
Ali Pacha de tepelana, le bonaparte musulman, comme on le surnommait, dont la forteresse se dresse toujours à l'embouchure du canal de Vivari.
Accoster à Butrint, c'est remonter 3000 ans d'histoire de la méditerranée. Les temples et théâtres grecques voisinent avec des thermes et villa romaines. A côté de la basilique byzantine, un baptistère paléochrétien pavée de superbes mosaïques animales
?'
Admirablement conservée, Butrint regorge de ces détails, témoins de la vie antique
?'
Sur l'Acropole, une forteresse vénitienne restaurée dans les années trente pour loger l'équipe d'archéologues italiens qui révélèrent le site. Elle abrite aujourd'hui un musée. Depuis ses remparts,dans le prolongement des canons, la vue est superbe sur la mer, le lac et le canal...On aperçoit le bac qui le traverse, un radeau de bidon tiré par un treuil. De l'autre côté de la rive, la Grèce est à quelques kilomètres.
Situé dans le parc national du même nom, Butrint est inconstestablement le joyau archéologique de l'Albanie.
?'
Avant Mira, notre guide,l'Unesco et les cigales, Virgile a chanté les louanges de Butrint dans l'Ennéide. Racine y situe l'intrigue de son Andromaque, dans les murs de cette presque île fortifiée nichée au pied d'une colline boisée.
?'
Une position stratégique, juste en face de Courfou, qui fait de Butrint une ville convoitée dès la plus haute antiquité. D'abord illyrienne, elle sera grecque, romaine, byzantine, angevine, vénitienne et même française...sous napoléon...Ali Pacha de tepelana, le bonaparte musulman, comme on le surnommait, fit construire une forterresse à l'entrée du canal Vivari début 19ème.
Traverser le parc c'est remonter 3000 ans d'histoire de la méditerranée. Ici, des temples et un théâtre grecs, des thermes romains. Là une basilique byzantine et un baptistère paléochrétien pavée de superbes mosaïques animales
?'
Admirablement conservée, Butrint regorge de ces détails, témoins de la vie antique
?'
Sur l'Acropole, une forteresse vénitienne restaurée dans les années trente pour loger l'équipe d'archéologues italiens qui révélèrent le site. Elle abrite aujourd'hui un musée. Depuis ses remparts, la vue est superbe sur la mer, le lac et le canal...On aperçoit le bac qui le traverse, un radeau de bidon tiré par un treuil. De l'autre côté de la rive,
Retour haut de page