Buenos Aires >

Quartier de la Boca

Version mobile

Quartier de la Boca

C'est un ancien quartier de marins, aux maisons de bois et de zinc multicolores. Un lieu un tantinet prisé par les touristes, mais délibérément incontournable.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
C'est un ancien quartier de marins, aux maisons de bois et de zinc multicolores. Un lieu un tantinet prisé par les touristes, mais délibérément incontournable. Quartier métissé, c'est aussi le coin du mythique Stade des Boca Juniors -la Bombonera - et de leur idole : Maradona ! Des choses étranges se passent dans ce stade, les jours de match. Et Raphaûl , qui vit dans la capitale, sait de quoi il parle...
Un peu de vert, une touche de jaune, une note de bleu, un soupçon de rouge...couleurs vives et tôle ondulée, les maisons de la Boca sont colorées !
Au bord du fleuve et à deux pas du port, les habitants ont repeint les façades avec les fonds de peinture utilisées pour les bateaux.
Mais si elles savent attirer les visiteurs, toutes ces teintes cachent l'un des quartiers les plus pauvres du centre de Buenos Aires. Un quartier populaire qui accueille depuis plus d'un siècle immigrants européens ou sud-américains.
Et un quartier aussi qui reçoit des milliers de touristes chaque année ! Notamment dans la rue Caminito, la plus célèbre du quartier. Contre quelques pièces, les danseurs de tango montrent leurs talents, les terrasses de restaurants jalonnent la rue et les peintres en tout genre proposent leurs créations.
Mais comment parler de la Boca sans taquiner le ballon rond ?
Car le quartier abrite un lieu mythique : le stade des Boca Juniors, le club de foot le plus populaire d'Argentine. Et surtout, celui de l' idole du pays : Maradona !
Les jours de matchs, la queue est longue devant la Bombonera. Le bâtiment jaune et bleu doit son surnom à sa forme, qui rappelle... une boîte de bonbons !
Une fois dans les tribunes, au milieu des 50 000 spectateurs, on oublie tout : l'ambiance est détonante !!!!
Et Rafaûl, qui vit à Buenos Aires vous le certifie : le stade tremble !
ITV Rafaûl
Pour ceux qui nont pas peur de sauter et chanter pendant 90 minutes, ne perdez pas de temps et prenez vos billets car les places sont vite prises d'assaut !
Pour les autres, retour au Caminito, pour un paisible déjeuner au son du tango...
Retour haut de page