Votre circuit
Bucarest
Bucarest ne signifie-t-elle pas " Cité de la joie " ?


La gentillesse des habitants, le calme des campagnes et les rives du Danube : trois bonnes raisons de filer en Roumanie !

Anne Recoules

Bucarest : promenade musicale

Version mobile
  • Parcours musical...

    1. Parcours musi...

x

Thé dansant dans les Balkans

Si vous n'allez pas en Roumanie, c'est elle qui viendra à vous. Qu'ils soient de Bucarest ou de n'importe quel village isolé, d'inépuisables groupes folkloriques nous ont déjà prouvé que chez eux, jouer de la musique n'est pas anecdotique !

C'est à la mode. Ne le niez pas, vous aussi vous avez probablement un morceau ou deux, quelque part, gravé sur un disque ou copié dans les tréfonds de votre ordinateur. Si ce n'est pas le cas, avouez que vous avez déjà remué fébrilement les bras,

Incitations

Evidemment, il n'y a pas que la musique tsigane qui ait droit de cîté en Roumanie. Pour preuve, l'EUROPAfest et sa programmation mêlant pop, jazz, blues et musique classique. C'est au Palais Royal de Bucarest, c'est au mois de mai et c'est l'un des plus grands festivals de musique du pays. http://www.jmevents.ro/2009-Events-s16-en.htm
les pieds, le bassin....c'est-à-dire tout ce qui peut bouger, en entendant le son de ces frénétiques violons, de ces flûtes et clarinettes survoltées, de ces contrebasses à l'allégresse insoupçonnée ou encore de ces accordéons déjantés. Dites-le que vous aviez les yeux écarquillés lorsque l'orchestre sur scène s'est mis à jouer, dans un bazar organisé, ces airs tantôt plaintifs tantôt gais, mais toujours brillamment partagés. On le sait, dans leur costume impeccablement repassé, ces musiciens vous ont époustouflé. Elégants et pétillants, veste et pantalon noirs, chemise blanche sous cravate colorée pour certains, chaussures vernies pour tous et un chapeau ou n'importe quel couvre-chef, pour les plus coquets. Un pour tous et tous pour un, entre accalmies et mélodies agitées, mélancolie savamment dosée et rieuses envolées. Reconnaissez-le, vous étiez bouche bée en entendant ce chanteur à l'allégresse communicative. Accompagné de ses généreux acolytes, leurs voix enjouées vous ont transporté en un couplet là-bas, tout là-bas, à l'Est. Oui, il est temps de le confesser : vous étiez complètement à l'Est.   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

J'ai testé pour vous

Le Taraf de Haidouks en concert...j'y vais un peu par hasard, sans trop savoir. La scène s'allume et je découvre un orchestre d'une vingtaine de bonhommes, entre 20 et 80 ans, à l'énergie débordante ! Ces roumains enflamment la salle, font se lever les plus irréductibles et nous laissent...sur les rotules. Je n'ai su qu'après que ce groupe était
l'une des formations les plus connues des musiques tsiganes d'Europe de l'Est !
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Pasajul Macca-Vilacrosse, Bucharest, Romania. Interior.
Author : Joe Mabel. Permission : GFDL granted by photographer License wikimedia commons