Bruxelles >

Les Galeries Saint-Hubert

Version mobile
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Flâneries et Shopping Royal

De tout temps et par tous les temps, les galeries royales Saint-Hubert sont l'écrin du luxe et de l'élégance. Au coeur de la ville, cette rue couverte, avec ses toits en verre et ses sols dallés, incite à la flânerie dans un décor de faste... royal.

Choisir un moment sans agitation : tôt le matin ou tard le soir. Enfiler des chaussures avec des talons qui font du bruit. Rejoindre les Galeries Saint-Hubert. Poser délicatement le pied sur le sol dallé. Faire un pas. Puis deux. Ecouter le son résonner
Autrefois, il fallait payer pour entrer dans les Galeries : 25 centimes le jeudi et le dimanche, 10 centimes les autres jours.
dans la galerie royale. Vous voilà prêt à arborer un vrai maintien d'aristocrate. Lever les yeux au ciel et regarder la verrière. Songer un instant à son architecte, Jean-Pierre Cluysenaar, qui, à l'âge de 26 ans, avait fait le voeu d'ériger deux galeries monumentales dans sa ville d'adoption. Mission accomplie. Construites au 19ème siècle, ces galeries sont divisées en trois parties dédiées au roi, à la reine et au prince. Les Bruxellois de la bonne société y faisaient leur promenade quotidienne. Intellectuels et artistes y avaient élu domicile. Aujourd'hui, l'ambiance n'a pas changé : chic et culturel. Le Théâtre des Galeries et le Théâtre du Vaudeville côtoient les élégantes boutiques. Une, deux, trois, les semelles claquent. Passer devant les chocolatiers. Résister ou... Succomber. Entonner " Le roi, la reine et le petit prince "... et prolonger cette expérience royale!

Incitations

A découvrir, l'exposition spectacle " Bruxelles en scène ". La capitale de l'Europe se dévoile dans un surprenant souterrain sous la galerie de la reine (au numéro 17). Vous ne visiterez plus la ville avec le même regard...

Le saviez vous ?

Avant de devenir un théâtre, le " Théâtre du Vaudeville " était un marché aux fleurs et un café-concert.
Pénélope Puymirat


Mon rêve : acheter un sac de la maroquinerie Delvaux née en 1829, fournisseurs de la maison royale.

Version mobile
Retour haut de page

Photo de droite : Les Galeries Royales Saint Hubert, Bruxelles
Par Adriusa (Travail personnel) [GFDL ], via Wikimedia Commons