Brive et Allassac : parcours au pays de fameux gaillards >

Tour César

Version mobile
English

Tour César

Elle constitue le donjon d'une antique place forte érigée au 10ème siècle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Disons le tout de suite ... le romain Jules César n'est pour rien dans la construction de cette tour médiévale !
Alors qui est ce César ? rendons à César ce qui est à César ...
Ce César où plutôt ces " César " ne sont autres que les évêques de Limoges, les suzerains qui se sont succédé depuis St Martial au 3 ème siècle jusqu'à la Révolution française...
Ah ! je comprends César signifie suzerain, c'est-à-dire seigneur
La tour César constitue le donjon d'une antique place forte érigée au 10 ème siècle appelé " Forteresse haute ". Les murs datent des 11 ème , 12 ème , 13 ème et 14 ème siècles.
A cette époque, là où vous vous situez, la Tour s'inscrivait dans le système défensif du castrum d' Allassac . L'enceinte protégeait l'église et plusieurs châteaux.
Au sommet de la tour vous distinguez, nouvellement restaurés les créneaux, merlons et à la base de ceux-ci les mâchicoulis...
Ah oui, je me souviens de mes cours d'histoire ! les merlons sont les pleins et les créneaux sont les vides !! mais pour les mâchicoulis ....
Les mâchicoulis se situent à la base de la couronne des créneaux, ce sont des trous aménagés entre les becs de pierre.
Et oui, c'est à travers ces trous que l'on précipitait de l'eau brûlante, de la poix chauffée ou des grosses pierres sur les assaillants !!
Ces mâchicoulis, maçonnés, ont succédé aux anciens hourds, en bois, trop fragiles, jouant le même rôle et aménagés seulement en temps de guerre.
Vous remarquez à environ 3 mètres au-dessous des mâchicoulis les trous d'arrimage des hourds de la Tour César. Au deux tiers de sa hauteur, la tour est équipée d'une latrine.
Cette latrine faisant saillie est construite au 14ème siècle, c'est un poste d'observation, elle a peut être servi également de poste d'observation.
La tour César comporte quatre étages, l'entrée se situe au premier étage dont le plancher maçonné est percé d'un trou d'homme donnant accès au rez-de-chaussée aveugle.
Ce sinistre endroit sert de " cul de basse fosse " où l'on enferme dans le noir les malheureux prisonniers. Un tribunal y siège au 17 et 18ème siècles.
Le troisième étage est réservé au capitaine de garnison, une fenêtre cintrée à gauche indique son emplacement.
Ces capitaines du haut de la Tour César contemplent en temps de paix un paysage riant où trônent de tous cotés les vignes, les vignes du pays d' Allassac ...
Extrait du Calendrier Limousin de 1762 :
" Allassac , le meilleur vin du Bas Limousin, capiteux et chaud sur l'estomac ... vin potable jusqu'à la troisième ou quatrième année ... "
On dit même, est-ce une légende, que le bon roi Henri 4 servait à sa cour le " Vertougit ", sur la commune de Voutezac cépage d' Allassac !! et même plus !! que les ceps du " Vertougit " furent implantés dans un certain village de Côte du Rhône... Châteauneuf-du-Pape !!!
Retour haut de page