Brive et Allassac : parcours au pays de fameux gaillards >

Collège des Doctrinaires

Version mobile
English

Collège des Doctrinaires

Ce bâtiment est construit au 17ème, le siècle des lumières.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes dans la cour du collège des doctrinaires, face à l'édifice.
Ce bâtiment est construit au 17 ème , le siècle des lumières. C'est le règne de la raison. L'architecture du collège doit inspirer la rigueur et le respect. Chaque étage est simplement souligné d'une corniche et donne une ligne épurée à l'ensemble.
Les lucarnes sur le toit d'en face sont surplombées d'une coquille, symbolisant le réceptacle du savoir. Les 3 cubes évoquent la raison et la sphère la perfection divine.
La tour d'escalier a gauche abritait la cloche qui sonnait à la fois les récréations et les messes de la chapelle voisine.
Vous l'avez peut-être remarquée juste avant d'arriver. Elle est entourée de colonnes torsadées. Aujourd'hui, c'est la salle des mariages brivistes.
Ici, les pères de la doctrine chrétienne éduquent plus de 200 jeunes brivistes chaque année. De futurs grands noms se succèdent sur les bancs de ce collège.
- Elève Dubois, vous deviendrez cardinal et ministre de Louis 15,
-Et vous Treilhard, vous serez l'un des avocat qui condamne Louis 16 à la guillotine, ensuite, vous rédigerez le code civil sous Napoléon.
-Cabanis, ne vous cachez pas. Vous serez médecin de Mirabeau et de Napoléon.
-Quant à vous, élève Brune, vous serez Maréchal d'Empire au côté de Napoléon 1 er , votre carrière militaire sera brillante, mais les amis de Louis 18 vous assassineront pendant la terreur Blanche. Vous aurez votre statue sur place de la Guierle.
-Et votre petit camarade Latreille, toujours à jouer avec les insectes ! Vous deviendrez directeur du muséum d'histoire naturelle de Paris, on vous surnommera le prince de l'entomologie...
-Et je ne vous oublie pas élève Marbeau, observez bien l'organisation de notre institution, cela vous servira peut-être quand vous ouvrirez la première crèche enfantine en 1844...
Pendant plus d'un siècle les sabots limousins claquent sur les galets de la corrèze.
Mais 1878, le collège est déclaré insalubre. On décide la construction d'un nouvel établissement.
Alors les bâtiments jugés malsains pour les garçons sont abandonnés... et on y installe... les filles.... Et ça, jusqu'en 1947 !
Après une restauration réussie, la mairie s'installe dans ces locaux e n 1974. Passez ici le soir, l'illumination du collège est particulièrement remarquable.
Retour haut de page