Briançon >

Place d'Armes

Version mobile
English Italien

Place d'Armes

Cette place, seul espace de respiration dans le bâti très dense de Briançon, était au Moyen Âge la place du marché

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cette place, seul espace de respiration dans le bâti très dense de Briançon, était au Moyen Âge la place du marché. Une grande halle en bois protégeait alors marchands et marchandises.
A l'époque de Louis XIV, elle devint place d'Armes, théâtre des exercices et revues des soldats.
Une citerne creusée en son centre permettait de recueillir les eaux de ruissellement du parvis en pente.
Vauban s'intéressa particulièrement à cette réserve d'eau qui s'avérerait vitale en cas de siège. En effet, l'essentiel de l'eau qui alimentait canal et fontaines de Briançon venait de l'extérieur des remparts. L'ennemi aurait eu beau jeu de couper les amenées d'eau pour réduire la ville à merci...
Sous ses ordres s'ouvrit alors un chantier impressionnant : approfondir, dans la roche vive, un puits large de 4 m et d'une profondeur de 43 m !
La rotonde de pierre taillée qui le surmonte, coiffée de son élégant toit d'ardoises, a été reconstruite en 2012, à l'identique de l'originale détruite au milieu du 19e siècle, et la place repavée a retrouvé l'allure qu'elle avait à l'époque de Vauban.
Le grand bâtiment qui la borde était le Palais de Justice, appelé Auditoire du roi sous l'Ancien Régime. Edifice de première importance, il est orné de deux cadrans solaires.
Le plus grand, daté de 1823, porte une longue devise en latin : " Haec, cum sole fugax, Themidis Martisque labores et venale forum, dirigit umbra  simul"
En voici la traduction : " Cette ombre fugitive comme le soleil commande en même temps les travaux de Thémis, de Mars et les affaires commerciales."
Cette phrase évoque les différentes fonctions de la place. Thémis, déesse de la justice, et Mars, dieu de la guerre, font référence au tribunal et aux affaires militaires. En citant les affaires commerciales, la devise rappelle que sur cette place se déroulait autrefois le marché. 
Retour haut de page