La réserve naturelle nationale de l'étang Saint Ladre >

La roselière

Version mobile
English Néerlandais

La roselière

Un rideau végétal impénétrable aux richesses insoupçonnées

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ici le roseau est roi
Qui " plie mais ne rompt pas "
Mais le roseau a bien souvent moins bonne réputation que dans la fable de La Fontaine.
Sébastien Maillier, bénévole à la réserve naturelle de l'étang Saint Ladre :
Le roseau alors c'est vrai qu'il n'est pas apprécié par tout le monde parce que souvent il est synonyme de marécage, de marécage plein de moustique, de marécage avec beaucoup de petites bêtes que, lorsque l'on ne les connaît pas, on a tendance à regarder la roselière comme quelque chose de malsain.
Aussi appelés phragmites, les roseaux forment donc de grandes surfaces, les roselières ou phragmitaies, un rideau végétal mystérieux et presque impénétrable.
Donc c'est une roselière qui pousse vraiment la moitié de l'année voire plus, neuf mois sur douze, les pieds dans l'eau. Donc du coup elle est très belle, elle est vraiment très dense. Et le roseau se plaît vraiment, il n'y a pas de concurrence par les autres plantes du marais. Et donc sa spécificité, le roseau faisant plein de rhizomes il s'étend il s'étend, la roselière du coup gagne en surface et devient un vrai paradis pour les oiseaux des zones humides.
D'où la nécessité de préserver ces roselières et avec elles tous le cortège de la faune et de la flore qui y sont associées
Pas toujours facile de détecter les oiseaux dans le couvert touffu de la roselière.
Armez vous de patience...Et d'une paire de jumelles...
Ouvrez grandes vos oreilles...et vous serez immanquablement récompensés, les oiseaux sont vraiment nombreux dans ce milieu.
Effectivement plusieurs espèces d'oiseaux sont liées aux roselières. En général plus la roselière est inondée mieux c'est. Il y aura par exemple beaucoup de petites fauvettes, comme on les appelle, les rousserolles effarvates, qui vont être très nombreuses quand la roselière est très belle comme l'immense roselière qui est devant nous. D'autres espèces comme la gorge bleue à miroir qui est un cousin du rouge gorge mais effectivement avec une gorge bleue comme son nom l'indique, vont vraiment apprécier les roselières inondées à leurs pieds. Donc beaucoup en gros de fauvettes, la bouscarle de Cetti également, tout un cortège de fauvettes que l'on dit paludicoles, des marais donc, des roselières.
Et maintenant ...à vos jumelles!
Retour haut de page