Dans la crypte de la cathédrale, vous remarquerez les attitudes singulières des soldats endormis sculptés dans la pierre et troublants de vie. On raconte que la nuit, ils s'éveillent...


A Bourges, ma balade préférée est celle du marais. Le printemps ou l'été, les parcelles qui jonchent les eaux affichent les couleurs des fruits, fleurs et légumes cultivés. L'atmosphère est conviviale et donne tout de suite envie de jardiner !

Anne Recoules

Bourges

Version mobile
  • Panorama de Bourges

    1. Panorama de B...

x

Central Parc

Elle ne se prend pas pour le centre du monde. Pourtant, centrale comme elle est, elle pourrait. Les plus jeunes la connaissent pour son Printemps musical, les plus âgés pour son histoire et sa cathédrale. Mais derrière cette petite renommée, Bourges cultive sa propre douceur de vivre, en toute confidentialité...

C'est un dimanche ensoleillé. Le jardin de l'Archevêché a retrouvé ses couleurs, son ambiance et ses habitudes des beaux jours. C'est dimanche et c'est bal-guingette. A l'ombre d'arbres aux feuilles éparses, le kiosque à musique est pour quelques

J'ai testé pour vous

Me fondre dans la foule des spectateurs du Printemps de Bourges. Pendant quelques jours, la ville est envahie et se transforme en un festival géant. Les parcs voient même des tentes pousser sur leurs pelouses ! Eclectique, historique (quasiment !) et sympathique, il faut y assister au moins une fois ! http://www.printemps-bourges.com/
heures le centre névralgique du vieux quartier. Quatre musiciens, un chanteur et un plancher. Ce n'est pas plus compliqué. Des hommes, des femmes, des enfants. Des couples et des familles. Qui dansent. A ciel ouvert, sans se soucier de savoir si tout cela est désuet. Ce n'est pas une question de génération. Que les pas soient hésitants ou vacillants, la palette des danseurs est vaste. La piste n'a pas d'âge, voilà tout. De l'autre côté du kiosque, quelques tables ombragées. Sur le dessus, en imprimé, des cases. Noires et blanches. Partie d'échecs ou de dames, les adversaires s'affrontent paisiblement. Pacifiquement. On fait quelques pas, pour rejoindre la terrasse d'un café où les places sont recherchées. Les serveurs se faufilent entre les tables, discrets. Ils prennent les commandes. Aujourd'hui, les boissons fraîches ont la faveur des clients qui semblent bien décidés à faire durer l'été. Assis sur leur chaise les parents causent, lisent et surveillent du coin de l'oeil leurs enfants qui jouent, devant. Un damier géant à même le sol, des jeux improvisés entre les buissons et les allées. Il n'en faut pas plus pour les occuper. C'est un dimanche ensoleillé. Un après-midi parfait pour se balader. Une journée à Bourges que l'on adorerait prolonger...   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Insolite

Avez-vous déjà vu les fesses de la cathédrale ? Oui, vous avez bien lu. A l'extérieur de l'édifice, en hauteur et au milieu d'une frise de l'édifice, se niche une paire de fesses sculptées. Plusieurs hypothèses sont envisagées, l'un d'entre elles évoquant l'oeuvre d'un tailleur de pierre malicieux... Les trouverez-vous ? Un indice : elles sont du côté du portail sud...
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Vitrail de l'Apocalypse dans la Cathédrale Saint-Étienne de Bourges
Author : KoS. License wikimedia commons

Site partenaire Hôtels de Bourges