Bougival >

Le pont de Lattre de Tassigny

Version mobile
English

Le pont de Lattre de Tassigny

Un pont peut en cacher un autre....

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le pont de Lattre de Tassigny
Nous sommes sur le pont qui relie Bougival à Croissy sur Seine. Un pont construit en 1964, il a été d'ailleurs inauguré par Madame la Maréchale de Lattre de Tassigny en personne !
Observez la vue sur la Seine : n'est-ce pas magnifique ?
Regardez sur votre droite : vous voyez en contre-bas sur l'ile de la chaussée ? on repère encore l'amorce du tablier de l'ancien pont de Bougival.
Et pourquoi a-t-il disparu ?
Et bien, il a été la cible de bombardements....
Il a été détruit par les Prussiens en 1870, puis, en juin 1940 c'est l'armée française qui le prend pour cible, puis les allemands. Enfin, il est en si mauvais état qu'il faut en construire un nouveau, adapté à la circulation.
Catherine Burger, guide à Bougival, nous en dit plus :
L'ancien pont avait beaucoup souffert, lui il avait été inauguré en 1858, mais si vous regardez la largeur que l'on devine encore aujourd'hui de ce vieux pont : il n'était pas très pratique : quand il y avait des charrettes quand il y avait des petites camionnettes qu'il fallait pousser, tout ça d'un bout à l'autre de la traversée de la Seine, c'était assez compliqué. Il remplaçait d'ailleurs ce vieux pont déjà des péages qui se faisaient lorsque l'on prenait le bac pour aller d'un endroit à l'autre parce que finalement les rivières elles ont un intérêt pour se déplacer au fil de l'eau mais pour les traverser c'est tout un programme, et à Bougival jusqu'en 1858 il n'y avait pas eu du tout de pont, alors le nouveau pont il correspond à un besoin d'urbanisation beaucoup plus moderne.
Cet ancien pont, en tous cas, a plu à Claude Monet ! Il l'a peint justement en 1869 !
Catherine Burger nous parle de cette oeuvre :
C'est un tableau assez intéressant je crois d'ailleurs que c'est le premier tableau de pont réalisé par Monet. Il l'a fait tout de suite ce tableau d'une façon très spontanée parce qu'il revenait certainement de cette ile où il venait de peindre sans doute à la grenouillère avec son ami Renoir, et il remontait par la rue principale pour aller vers le hameau St Michel de Bougival et au fond ce paysage de calme de lumière nous décrit bien finalement l'atmosphère de Bougival à cette époque-là.
Un tableau qui a du être peint à l'automne...vu la lumière et la couleur des feuilles.
Les impressionnistes savaient capter la vibration de la lumière !
Et si vous observez attentivement la Seine en traversant ce pont, vous verrez vous aussi comment l'eau et la lumière se marient selon les heures de la journée. Bonne balade !
Retour haut de page