Au début du siècle, à Béziers, à la place des allées Riquet et des beaux hôtels particuliers, il y avait ... des champs à perte de vue. La ville a bien changé !


J'ai regardé passer les bateaux aux écluses de Fonseranes. Ce n'est pas l'envie de monter à bord qui manquait !

David Aussillou

Béziers

Version mobile
English
  • Plateau des Poètes

    1. Plateau des P...

  • Allées Paul Riquet

    2. Allées Paul ...

  • Théâtre

    3. Théâtre

  • Hôtel de ville

    4. Hôtel de vil...

  • Eglise de la Madeleine

    5. Eglise de la ...

  • Cathédrale

    6. Cathédrale

  • Ecluses de Fonseranes

    7. Ecluses de Fo...

x

A Béziers, du vin et des génies

En plusieurs siècles, des hommes ont transformé la ville de Béziers. Parce qu'ils ont une idée de génie comme Riquet avec le canal du midi, parce qu'ils ont fait fortune avec le vin. Depuis leur passage, la ville n'est plus la même.

Il est là, en haut des allées qui portent son nom, plutôt fier de lui. Pierre-Paul Riquet regarde sa ville. Cette statue, il la mérite ! Au 17ème siècle, l'ingénieur, fils du procureur de Béziers, a fait construire le canal du midi pour

Incitations

Prenez le temps de monter jusqu'à la cathédrale. Après l'incendie de 1209, elle a été reconstruite comme un château fort. L'édifice situé au point le plus haut de la ville a l'air imprenable. Son bâtisseur, l'a équipée de créneaux, de mâchicoulis et de meurtrières. Pensez à bien regarder le portail. Une statue se trouve de chaque côté. L'une pour l'Eglise du Christ, l'autre pour la Synagogue. C'est vrai que la cathédrale se trouve juste à côté du quartier juif.   
relier la méditerranée à l'Atlantique via la Garonne. Une idée lumineuse mais qui lui a couté toute sa fortune.  En 1680, après 14 ans de travaux, le canal est inauguré. Mais Pierre-Paul Riquet vient de mourir,... ruiné. Mais grâce à lui, des milliers de bateaux passent chaque année les écluses de Fonseranes à l'extérieur de la ville. En 45 minutes, les plaisanciers passent les 7 écluses. Un petit spectacle à chaque fois qui aurait certainement à M. Riquet.   
Ce qui vaut aussi le coup d'oeil autour de Béziers, ce sont les vendanges à la fin de l'été. Le vin a lui aussi transformé la ville. Avec l'arrivée du chemin de fer au 19ème siècle, les viticulteurs ont pu vendre dans toute la France. Certains sont devenus très riches et les beaux immeubles des allées Riquet en témoigne aujourd'hui encore. " C'était pour montrer qu'on avait les moyens " raconte Marielle Hue, propriétaire de l'un des hôtels particuliers. Elle n'a pas oublié le marché aux vins qui se tenait en haut des allées. C'est là que les producteurs et les négociants se rencontraient. Aujourd'hui, les vendeurs de fleurs les ont remplacés mais les beaux immeubles et les vignes sont toujours là.  

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le saviez vous ?

Depuis longtemps, les habitants de Béziers aiment le théâtre. Et devinez qui est venu jouer dans la ville ? Molière en personne ! A l'invitation du prince de Conti, il a crée Le Dépit Amoureux. C'est dans cette comédie que l'un des personnages, un valet s'écrie : " On ne meurt qu'une fois, et c'est pour si longtemps ! "   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Vue de la Cathédrale Saint-Nazaire et du Pont Vieux sur l'Orb
Par Sanchezn (Travail personnel) [GFDL], via Wikimedia Commons

Site partenaire Hôtels Béziers