La route du Bugey, autour de Belley >

La viticulture autour de Belley

Version mobile

La viticulture autour de Belley

Une petite région viticole dans une grande région naturelle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Dans le Bugey et, autour de Belley, on cultive aussi la vigne.... et parfois dans les endroits les plus inattendus... comme ici, sur ces pentes escarpées, au pied d'une falaise, où l'on produit le célèbre Manicle, cher à brillat-Savarin. En montagne, en lisière de forêt, ou en terrasses, le vignoble bugiste s'étend sur 500 hectares dans un relief très contrasté, si bien que l'on dit souvent que " c'est une petite région viticole dans une grande région naturelle ". Conséquence, les raisons sont vendangés à la main dans la majorité des parcelles....
Eric Angelot, président du Syndicat des Vins du Bugey :
Nous sommes ici sur des parcelles de vignes plantées en rouge, donc des sols très maigres, peu profonds et des sols très très calcaires et nous avons des sols beaucoup plus argileux qui peuvent être des éboulis argilo-calcaires sur lesquels nous avons implanté les cépages blancs, donc essentiellement le chardonnay et la roussette.
Une richesse de terroirs qui est ensuite concentrée en bouteille. Les vins de la région ont obtenu l'AOC Bugey et l'AOC Roussette du Bugey en 2009. Des vins qui laissent éclater leur personnalité en fonction des cépages... Pinot, gamay, Altesse, ou encore poulsard, sans oublier le chardonnay. Place à la dégustation.
Annie-Françoise Crouzet, Maître sommelier
On est sur une belle attaque, un milieu de bouche très intéressant, une belle rétro-olfaction,
sur le côté un peu exotique et une finale sur l'ananas et là c'est vrai qu'il y a une belle fraîcheur de fin de bouche qui nous parle agréablement.
Les amateurs de blanc, de rosé et de pétillant trouveront leur bonheur en bugey, les adeptes des vin tanniques et aromatiques aussi... grâce à la Mondeuse, un cépage autochtone très ancien.
Annie-Françoise Crouzet, Maître sommelier :
Je pense que si l'on faisait déguster des Mondeuses évoluées comme ça au consommateur, il reviendrait sûrement aussi pour le rouge.

Des vins à consommer avec modération bien sûr !
En parcourant la Route du Bugey, faites donc étape chez les viticulteurs bugistes vous attendent dans leurs caveaux avec deux maitres-mots : plaisir et convivialité !
Retour haut de page