Beaune de nuit >

Hôtel des ducs de Bourgogne - musée du vin

Version mobile
English

Hôtel des ducs de Bourgogne - musée du vin

Ce n'est qu'une partie de la demeure officielle à Beaune des célèbres ducs de Bourgogne.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Je sèche un peu
Ambiance musique entrainante. Plutot conquérante et festive
On est au 14ème siècle, mais pas obligé de trouver une musique de l'époque
Bruitages additionnels : des bruits de charriots sur le pavé
Des buits de verres qui s'entrechoquent
Ce n'est qu'une partie de la demeure officielle à Beaune des célèbres ducs de Bourgogne.
Le 1er d'entre eux, Philippe-le-Hardi, reçoit la Bourgogne en 1364 du roi de France son père, et comme ses célèbres héritiers Jean-sans-peur, Philippe-le-Bon, Charles-le-Téméraire et Marie-de-Bourgogne, il ne cesse de l'agrandir et de l'enrichir.
Jean-Philippe Lecat, ancien ministre de la culture et ancien député de Beaune.
Beaune, c'est la capitale judiciaire du duché de Bourgogne. Il y a là le Parlement, ça veut dire la cour suprême, donc tout un monde de juristes, d'avocats, c'est le monde de la loi.
Aujourd'hui, l'Hôtel des ducs abrite le musée du Vin, ce qui n'aurait sûrement pas déplu à Philippe-le Bon.
Quand vous pensez à ce qu'on appelait la titulature, vous savez, la carte de visite. Philippe-le-Bon déclarait : " Philippe par la grâce de Dieu duc de Bourgogne, comte des Flandres, etc. " il y avait 16 titres comme ça. Et le titre qu'il se donnait le plus volontiers, c'était : " seigneur des meilleurs de vin de Chrétienté. "
Retour haut de page