Barbizon, village des peintres >

Villa des Artistes, 2ème auberge de Barbizon

Version mobile
Espagnol

Villa des Artistes, 2ème auberge de Barbizon

Dans les années 1870, Barbizon devient un village touristique, grâce notamment à la ligne de chemin de fer Paris-Melun, et la clientèle exige plus de confort.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
EMPLACEMENT DE LA VILLA DES ARTISTES, 2ème AUBERGE DE BARBIZON
" La Belle Idée " n'est pas restée longtemps la dernière maison du village puisqu'en 1870, comme l'explique Gassies :
On transporta dans ce nouveau local tout le matériel de l'exploitation et les peintures dont les artistes avaient orné les boiseries, armoires, etc. Et ainsi l'hôtel Luniot-Ganne fut installé avec un certain luxe dans un beau parc aux pelouses verdoyantes. >
On est loin, à cette époque, de la clientèle de peintres désargentés des débuts. Dans les années 1870, Barbizon devient un village touristique, grâce notamment à la ligne de chemin de fer Paris-Melun, et la clientèle exige plus de confort. L'auberge Ganne a vécu.
< Cela vaut une addition anonyme à la Complainte de Barbizon :
Où sont les bisons d'autrefois
Avec leur barbe de satyre,
Aux chapeaux grands comme un pavois,
Qui, le soir, en sortant des bois
Soupaient gaiement avec des pois,
Rabelaisant dans un fou rire ?

Ces petits messieurs élégants
Qui chez Luniot font grand'chère
Et ne peignent qu'avec des gants
Se pensent-ils les vrais enfants
De si drôlatiques grands-pères ? >
La Maison des artistes ferme en 1899 et la maison est démolie en 1953.
Nicolae Grigorescu, dont le nom figure sur une plaque, est un peintre roumain qui a séjourné dans cette auberge et qui, de retour en Roumanie, a créé un mouvement de peintres paysagistes.
Retrouvons-nous au n?6, devant " La Baraka ".
Retour haut de page