Barbizon, peintres et forêt >

Maison-Atelier de Jean-François Millet

Version mobile
Espagnol English Japonais

Maison-Atelier de Jean-François Millet

Jean-François Millet a vécu, à partir de 1849, dans cette maison-atelier, jusqu'à sa mort en 1875.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Jean-François Millet a vécu, à partir de 1849, dans cette maison-atelier, jusqu'à sa mort en 1875.
Il y a créé ses principaux chefs-d'oeuvre : L'Angélus, Les Glaneuses, Le Semeur ou La Précaution maternelle.
L'atelier est aujourd'hui un lieu de mémoire, un musée sentimental et il abrite une collection privée.
Millet a été bouleversé par la Révolution de 1848. C'est à partir de cette date que les paysans prennent une grande place dans son oeuvre. Il les peint dans la plaine de Bière, connue pour sa " belle lumière ".
Une salle est réservée à l'exposition des artistes d'aujourd'hui.
Retour haut de page