Découverte de Bagnoles de l'Orne >

Le casino

Version mobile
English

Le casino

Machine à sous, black-jack, boule, roulette anglaise... Ce lieu ouvert toute l'année jusque tard dans la nuit

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
croupier Les jeux sont faits, rien ne va plus !
Machine à sous, black-jack, boule, roulette anglaise... Ce lieu ouvert toute l'année jusque tard dans la nuit est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de jeu, et pas seulement : on y trouve aussi une salle de spectacle, un dancing, un bar de nuit " Lounge Café " et un restaurant avec vue panoramique sur le lac.
Sa construction remonte à 1927. A l'époque, Franck Jay Gould, un milliardaire américain qui a fait fortune dans les chemins de fer, possède une société immobilière à Granville, sur la côte normande. Il tombe sous le charme de Bagnoles-de-l'Orne, où se retrouvent l'aristocratie et des têtes couronnées de l'Europe entière. Joueur invétéré, Franck Jay Gould veut d'abord implanter un casino dans le château de Tessé-la-Madeleine, l'actuel hôtel de ville de Bagnoles.
Franck Jay Gould avec l'accent américain. : Réfléchissez bien, chère Madame. Avec cette somme, vous pourriez acheter plusieurs châteaux et mener grand train...
Mais il a beau faire une offre alléchante, la propriétaire du château ne veut rien entendre.
Well, well. Tant pis pour vous !
Pas de quoi décourager Franck Jay Gould.
Dans mon pays, on n'a pas peur de prendre des risques. Que le meilleur gagne !
L'entrepreneur ouvre finalement le casino du lac, malgré la présence d'un autre casino, plus ancien, celui des thermes, situé sur l'autre rive du lac, à l'emplacement de l'actuel grand établissement.
Malin, Franck Jay Gould met en place un service de traversée à la barque pour permettre à ses clients de se rendre de part et d'autre du lac sans être tentés d'entrer dans l'établissement concurrent.
Après le jeu, ces messieurs dames peuvent rejoindre directement le grand hôtel, l'un des plus beaux hôtels d'Europe, à en croire la presse de l'époque. Construit à la toute fin du 19ème siècle, sous l'impulsion d'Albert Christophle oe encore lui ! oe, cet imposant bâtiment compte alors 200 chambres, toutes équipées de l'électricité et de cabinet de toilettes. Il est doté d'un chauffage central et de wagonnets au sous-sol pour transporter le linge et l'argenterie. Quand Franck Jay Gould le rachète, il y installe le téléphone dans toutes les chambres.
Longtemps, l'hôtel accueille une clientèle prestigieuse, notamment le roi et la reine de Roumanie. Pendant la seconde guerre mondiale, il est utilisé par les soldats allemands, qui le laissent dans un piteux état. Il devient finalement une résidence d'habitation, la résidence du lac.
Parlons-en, justement, de ce lac. Il est redessiné au début du 20ème siècle par Franck Jay Gould. L'homme d'affaire américain lui donne, allez savoir pourquoi, la forme d'un estomac... Des allées sont créées le long de ses berges. Plus récemment, des jardins aquatiques avec nénuphars et iris font leur apparition. Désormais, on peut y faire du pédalo.
Rendez-vous à présent aux thermes. Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page