Avon, berceau de la musique française >

Rue Rémy Dumoncel

Version mobile
Espagnol English Japonais

Rue Rémy Dumoncel

Rémy Dumoncel, à la rencontre d'un maire célèbre d'Avon

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Rémy Dumoncel a été maire d'Avon de 1935 à 1945.
Cet homme d'honneur et de courage, sachant, dès 1940, qu'il est l'objet d'une étroite surveillance, de la part des Allemands, prend de grands risques personnels pour accomplir ce qu'il estime être son devoir : pendant toute la guerre, il ne se contente pas de veiller à la subsistance de ses compatriotes, mais il recueille, protège et achemine en zone libre, des juifs, des réfractaires au Service du Travail Obligatoire, des évadés et leur procure des papiers . Il travaille en accord avec le père Jacques et avec le soutien de ses collègues de la mairie. Arrêté par la Gestapo à la gare de Fontainebleau-Avon en mai 1944, il meurt en déportation en mars 1945.
La médaille des Justes lui a été décernée en 1985, par le Consul d'Israûl, comme au père Jacques, à titre posthume.
Nous vous invitons à remonter la rue jusqu'au n? 48. En entrant dans la cour, vous verrez, sur la droite, un escalier typique de la Brie.
Sur la maison suivante une plaque mentionne " Souvenir de la fausseté " : peut-être un plaideur débouté qui souhaitait " communiquer " ?
Un précurseur, en somme !
Retour haut de page