Avon, berceau de la musique française >

Eglise Saint-Pierre - Intérieur

Version mobile
Espagnol English Japonais

Eglise Saint-Pierre - Intérieur

L'intérieur de l'église Saint-Pierre

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Observez, avant d'entrer, comme la pierre de seuil a été usée par les passages répétés des fidèles venus assister à la messe et, parmi eux, les souverains qui ont séjourné à Fontainebleau, puisque Avon était paroisse royale jusqu'en 1661.
Les registres paroissiaux en disent long sur les grands événements du royaume. L'acte de baptême de Louis XIII, par exemple, porte les signatures de ses parents Henri IV et Marie de Médicis, mais aussi celles de Richelieu, Mazarin, Fouquet et... d'Artagnan !
Entrons.
L'intérieur frappe par son austérité : une simple nef romane débouchant sur l'envolée lumineuse du choeur gothique. Au sol, le dallage dessine une croix latine qui est la forme même du plan de l'église romane primitive.
Avancez donc vers le choeur plus élevé, voûté en ogives.
Jean de Montceau, seigneur d'Avon, l'a fait édifier en 1555.
De part et d'autre, les deux belles statues en bois polychrome proviennent de l'ancien retable.
L'incendie accidentel de 1892 qui a soufflé tous les vitraux les a miraculeusement épargnées.
En vous promenant dans l'église, vous découvrirez de belles statuettes provenant de bâtons de procession du XVIIème siècle, dont une Sainte Anne apprenant à lire à la Vierge et vous pourrez vous exercer à déchiffrer les inscriptions figurant sur les pierres tombales.
Elles ont été relevées en août 1875, parce qu'elles s'effaçaient sous les pas.
Et savez-vous qui est Louise ? Non ?
C'est la cloche, dont le parrain a été le futur Louis XIII, alors âgé de 10 ans. Elle n'a pas été fondue à la Révolution, contrairement aux deux autres, pour sonner le tocsin ou annoncer les cérémonies du Culte de la déesse Raison !
Trois pierres tombales sont accrochées à gauche près de la sortie.
Parmi elles, celle du marquis Jean de Monadelschi, écuyer de la reine Christine de Suède, assassiné sur son ordre, en 1657, dans la galerie des Cerfs du château de Fontainebleau.
Retour haut de page