Auxerre >

Rue du Temple et Cadet Roussel

Version mobile
English

Rue du Temple et Cadet Roussel

Elle doit son nom à la commanderie des Templiers qui s'était établie dans la ville.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous arrivons rue du Temple
Elle doit son nom à la commanderie des Templiers qui s'était établie dans la ville.
A toutes les époques, c'est LA rue commerçante, toujours très animée. Les maisons y forment un ensemble hétérogène, témoignant des architectures des siècles passés.
Des demeures Renaissance côtoient des maisons à pans de bois ou encore des édifices art déco.
Certaines de ces demeures sont des lieux chargés d'histoire. Les bas-reliefs de l'une d'elles racontent la bataille de Cravant, disputée dans l'Yonne pendant la guerre de Cent Ans. Au Café Milon, Rousseau est venu jouer aux cartes.
Et, c'est à quelques mètres de là, à l'Hôtel de l'Epée, que les amis du capitaine Coignet tinrent leur banquet funèbre.
Cette rue vous réserve encore bien des surprises... Quand vous vous promènerez, n'hésitez pas à lever les yeux pour repérer tous ces indices d'un autre temps.
On en trouve d'ailleurs un sur la façade de la Poste, au bout de la rue : des tournesols qui rappellent qu'au Moyen-Âge, le bâtiment était la halle aux grains. Avant d'y trier le courrier, on y vendait des grains de céréales.
Pour faire de la farine ?
Oui dans les moulins qui se trouvaient près de la rivière.
Toujours au bout de la rue, la statue colorée de Cadet Roussel trône devant une jolie maison à pans de bois.
Guillaume Roussel, originaire du Jura, s'installe à Auxerre dans les années 1770 pour devenir huissier de justice. Bien vite, il se fait une drôle de réputation... Les Auxerrois s'amusent de ses excentricités : sa drôle de maison, reliée par une étroite loggia à la Tour de l'Horloge, ou encore son patriotisme excessif qui, sous la révolution, lui vaudra un petit mois de prison.
A l'époque, on se moque de lui en chanson ...
...un air populaire qui l'immortalisera !
Les auxerrois ont même fait de ce personnage, la mascotte du club de football de la ville !
Et le sculpteur François Brochet, rend hommage à Cadet Roussel avec cette statue si typique de son art.
Retour haut de page