Le Chemin de mémoire australien >

Les Britanniques

Version mobile
English

Les Britanniques

Le mémorial aux soldats du régiment tués en France

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ce mémorial commémore les officiers et soldats du Corps Royal des Fusiliers du Roi, les King's Royal Rifle Corps (KRRC), tués en France lors de la Première Guerre mondiale.
A l'origine appelé Royal Americans lors de sa création en 1756, il est devenu King's Royal Rifle Corps (Le Corps royal des fusiliers du Roi) en 1830 pour servir partout dans l'Empire Britannique. Malgré son nom, ce n'est pas un corps mais un régiment. Il est composé de loyalistes des colonies britanniques d'Amérique du nord dont le but est, quelle ironie, de les défendre contre les français et les indigènes, leurs alliés.
En 1914, seulement deux bataillons du corps font partie de la Force expéditionnaire britannique d'origine. Mais à la fin de la guerre le régiment se compose de 22 bataillons. Leurs pertes s'élèvent à 145 000 hommes, dont près de 13 000 morts.
Pendant la bataille de la Somme de 1916, ce régiment combat sur le flanc droit de l'attaque victorieuse menée par les australiens sur Pozières le 23 juillet. Il est aussi engagé dans les terribles combats menés dans et autour des bois de Delville et des Fourcaux (près de Longueval) et puis, vers la fin de la bataille, près du village de Gueudecourt, à l'est, et au-delà de Thiepval, à l'ouest.
Un mémorial similaire à Hooge, en Belgique, commémore leur rôle dans les combats du Saillant d'Ypres.
Retour haut de page