Le Chemin de mémoire australien >

Le poste de secours souterrain

Version mobile
English

Le poste de secours souterrain

Une protection primordiale contre les bombardements allemands

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
C'est à cet endroit qu'en 1916 se trouvaient le site appelé Medical Dugout (Le poste de secours souterrain) ainsi que le début de la tranchée " Tramway ". Elle suivait la ligne de chemin de fer à voie étroite qui partait de Bapaume avant d'être abandonnée. C'est ici, qu'elle traverse la route principale de Pozières et continue le long du chemin herbeux.
Tôt dans la journée du 23 juillet 1916, la 1ère division australienne s'empare de Pozières jusqu'à la route principale. Dans la soirée, le 23ème bataillon, passant de ce côté-ci de la route, capture la tranchée Tramway. Pendant cette progression, ils découvrent par hasard cet abri, duquel sortent 18 Allemands. L'un d'eux, une personne débonnaire portant un long manteau gris, se présente comme étant le commandant de Pozières. Il s'appelle Hauptman Ponsonby Lyons et il raconte que son grand-père était anglais. Les Australiens répondent qu'il était le commandant de Pozières.
Cet abri, une sorte de caverne à trois entrées, est tellement plein de pansements chirurgicaux qu'il donne aux australiens l'idée de son surnom. La tranchée " Tramway " et le " Poste de secours souterrain " sont tous deux intégrés dans la nouvelle ligne de tranchées australiennes.
Lorsque les contre-attaques allemandes sur le village échouent, ils le bombardent sans remord. Deux des trois entrées du " Poste de secours souterrain " s'effondrent sous le choc. Au-dessus, la terre est devenue de la poudre. Comme le disait un Australien, chaque obus ne fait que remplir le trou creusé par l'obus précédent.
Cependant, la protection offerte par ce " Poste de secours souterrain " sauve beaucoup de vies. La majeure partie de la tranchée " Tramway " étant totalement anéantie, les soldats de la garnison de cette tranchée ainsi que d'autres Australiens se trouvant à découvert aux alentours, utilisent cet abri pour se protéger.
Les blessés y sont amenés. Les pansements et attelles laissés par les allemands sont utilisés pour les premiers soins. Puis, lorsque les tirs se calment, ils sont conduits à l'arrière.
Egalement utilisé comme quartier général, ce " Poste de secours souterrain " est un endroit aussi sûr que surpeuplé.
Retour haut de page