Le Chemin de mémoire australien >

Le chemin creux

Version mobile
English

Le chemin creux

L'importance de son rôle lors de l'attaque australienne le 23 juillet 1916

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voici la "Sunken Road", littéralement " le chemin creux ". Elle traverse le no man's land au moment où la division australienne relève les troupes britanniques devant Pozières, entre le 19 et le 20 juillet 1916. Depuis ce chemin, du côté Pozières, une tranchée également appelée " Pozières " longe le village. De l'autre côté, se trouve la ligne de front britannique, appelée " Black Watch Alley " en référence au célèbre régiment écossais.
Sunken Road étant en grande partie hors de vue des Allemands, les Australiens en profitent pour terminer une tranchée d'assaut de la tranchée Pozières. Elle a pour but de réduire la largeur du no man's land de plus de 500 mètres à environ 180 mètres. Juste avant l'attaque de la 3ème Brigade australienne, prévue à minuit trente le 23 juillet, la première vague sort de la tranchée Sunken Road et rampe jusqu'à une centaine de mètres de la tranchée Pozières, qui tombe facilement.
Près des sites du Sunken Road Cemetery et du 2nd Canadian Cemetery, la tranchée appelée " Howitzer Avenue " se sépare de la tranchée Sunken Road et continue en diagonale vers la pointe de Pozières. La 1ère Brigade australienne lance l'attaque depuis Howitzer Avenue. Le soldat Henry Hartnett, du 2ème bataillon, écrira plus tard qu'il s'est appuyé contre la paroi d'une tranchée humide pendant le bombardement précédant l'attaque, et qu'il a été étourdi par " le souffle et le bruit des obus explosant à proximité, par le sifflement strident les billes de shrapnel et par des éclats d'obus volant dans tous les sens. "
Le sergent Ben Champion, du 1er bataillon, était allongé dans le no man's land. Il écrit : " C'est étrange comme les hommes se regroupent pour se protéger ...Très vite, au lieu des quatre pas qui nous séparent habituellement, nous nous retrouvons allongés côte à côte et rien ne pourrait nous éloigner les uns des autres. " 
L'inhumation des morts dans les 2 cimetières débute en juillet 1916 et se poursuit jusqu'au mois d'octobre. Sunken Road Cemetery regroupe 214 tombes, dont 61 australiennes. 14 d'entre elles sont des soldats du 48ème bataillon, qui a subit près de 600 pertes au total à Pozières. Certaines de ces tombes rappellent ce triste incident du 7 août au cours duquel des hommes réunis autour de la roulante après la relève, sont touchés par un obus. 26 soldats sont tués et 16 autres blessés.
Parmi les autres sépultures, se trouvent 148 canadiens et 5 britanniques. Les mémoriaux commémorent trois australiens enterrés dans ce cimetière dont les sépultures n'ont pas été retrouvés après la guerre. Les Canadiens prennent la relève des australiens au début du mois de septembre, le 2nd Canadian Cemetery réunit 44 sépultures canadiennes, toutes du 2ème bataillon (Eastern Ontario). Une feuille d'érable dorée, symbolisant le Canada, surmonte le portail.
Retour haut de page