Le Chemin de mémoire australien >

La ferme du Mouquet

Version mobile
English

La ferme du Mouquet

La bataille pour la ferme du Mouquet

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voici la ferme du Mouquet. Ce nom a fait l'objet de jeux de mots : pour les britanniques " Mucky Farm " (la ferme boueuse) et pour les australiens " Moo Cow Farm " (la ferme des vaches). Après la prise de Pozières par les australiens, le général Gough, commandant de l'Armée de réserve britannique, leur donne l'ordre de prendre la ferme du Mouquet. Le but est de couper l'accès à la forteresse de Thiepval, située non loin de là. Réalisant l'importance de ce site pour la défense de Thiepval, les allemands défendent la ferme avec acharnement.
La garnison s'abrite dans les caves profondes de la ferme, protégée par les tranchées traversant la pente qui descend vers Pozières. Le photographe officiel du ministère de la guerre britannique, Geoffrey Mallins qualifie la ferme de " meilleur point de défense possible ".
Entre le 8 août et le 4 septembre, les trois divisions australiennes mobilisées dans la Somme se heurtent à plusieurs reprises aux défenseurs de la ferme du Mouquet. Chaque attaque venant de Pozières suit cette pente, sur un passage étroit sur lequel les allemands peuvent concentrer leurs tirs. Charles Bean, l'historien officiel de guerre pour l'Australie, compare ces tactiques avec le fait de " frapper avec un marteau tous les jours, ou tous les deux jours, pour enfoncer une cale de quelques millimètres supplémentaires ". La pluie qui tombe vers la fin des assauts, crée un véritable bourbier. Les allemands ne peuvent être délogés. Les australiens perdent ici près de 9 000 hommes. Leurs témoignages rendent compte de la difficulté de l'épreuve.
"  Mon dieu, mais c'est affreux, affreux... des hommes morts partout ", remarque le caporal Arthur Thomas, du 6ème bataillon. Le sergent Ben Champion, du 1er bataillon a vu " des rangées de têtes et pointes de fusils à la verticale, là où une tranchée s'était effondrée. Les hommes sont morts étouffés. Quand on a dégagé leurs têtes, ils étaient déjà morts.". La pente devant la ferme du Mouquet ressemble à " une mer tourmentée vue depuis la plage ", remarque le capitaine Allan Leane, du 48ème bataillon, il poursuit :
Le capitaine Allan Leane: Votre horizon était le bord du cratère. Lorsque vous passiez d'un trou d'obus à l'autre, vous découvriez soudain exactement le même paysage que celui que vous veniez de parcourir.
Les canadiens, qui commencent à prendre la relève des australiens le 3 septembre, s'emparent de la ferme du Mouquet le 16 septembre, mais pour un lapse de temps très court. Elle ne sera capturée, tout comme Thiepval, que le 26 septembre lors de l'avancée générale de l'Armée de réserve britannique.
Retour haut de page