Le Chemin de mémoire australien >

La carrière de craie

Version mobile
English

La carrière de craie

Son importance lors de la bataille de Pozières et de la ferme du Mouquet

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cette grande carrière est appelée " Chalk Pit " (la carrière de craie). Elle était un repère bien connu pendant les batailles de Pozières et de la ferme du Mouquet. C'est ici que s'installent différents quartiers généraux, des batteries de mortiers, des cuisines de campagne, un poste médical et différents dépôts, de munitions notamment.
C'est d'ici que, le 15 juillet 1916, le major-général Edward Ingouville-Williams, commandant de la 34ème Division britannique, évalue la situation au cours du premier échec lors de l'attaque pour la prise de Pozières. Plusieurs survivants se sont également réfugiés dans cette carrière. Au début de l'offensive désastreuse du 1er juillet, la 34ème Division déplore 6 380 pertes, les plus lourdes de toutes les divisions britanniques ce jour-là. Ingouville-Williams, surnommé " Inky-Bill " par ses hommes, fut lui-même tué par des tirs d'obus lors d'une mission de reconnaissance le 22 juillet.
Chalk Pit se situant sur l'un des accès principaux vers les champs de bataille de Pozières, les allemands le bombardent fréquemment. Des obus de gros calibre (de 15 centimètres) creusent des cratères de 3 mètres de diamètre dans la route, tandis que les obus à shrapnel éclatent juste au-dessus. Chalk Pit est ainsi fréquemment touché. C'est d'ailleurs ici, que dans la nuit du 11 août, a lieu une explosion de bruits et de lumières provoquée par un puissant bombardement allemand qui atteint le dépôt de munitions. Pendant des heures, des grenades, des roquettes et des fusées de toutes les couleurs explosent.
La section de la route entre Chalk Pit et Pozières est si souvent balayée par les tirs d'obus qu'elle est surnommée la Route de la Mort. Un groupe de soldats chargés de ramasser les cadavres est formé. Ce groupe est appelé une " corvée ".
Retour haut de page