Aubechies >

Le gite Ajiste

Version mobile
English Néerlandais

Le gite Ajiste

Un gîte installé dans une ancienne ferme traditionnelle tournaisienne qui a servi d'école

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le gite Ajiste
Avant de devenir un corps de logis de ferme, cette belle bâtisse, aujourd'hui transformée en gîte, était le prieuré de l'éphémère monastère bénédictin de la fin du 11ème siècle. Entièrement " reconstruite de mes débris en 1778 ", comme le dit sur une porte une inscription désormais illisible, elle est l'illustration type de la ferme tournaisienne traditionnelle :
On a ici un bâti bas, comme vous pouvez le voir. Donc ça c'est vraiment très typique. (Carmelina Ricotta, chargée de communication à l'office de tourisme de Beloeil) Une alternance de moellons de grès et de briques. Et, ce qui est aussi très caractéristique du style tournaisien, ce sont ces 7 fenêtres. Vous voyez ? 2 portes, 7 fenêtres. Toujours un nombre de fenêtres impair.
En 1862, les barons de Hérissem, devenus propriétaire du bâtiment, le donnent au village pour en faire une école. Il partagera cette fonction avec celle de salle communale jusqu'à la fusion des communes en 1977. Christian Coulon, agriculteur à Aubechies, 70 ans...
Eul'Tian 
...comme on dit ici a fréquenté l'école dans les années 50. 1 classe pour 6 niveaux, plus d'une trentaine d'élèves, et une institutrice à poigne :
Comme tous les jeunes on était difficiles. Et comme Madame était assez difficile, elle nous faisait aller tirer les mauvaises herbes dans le jardin. Et alors y avaient des poires. Y avaient des pommes. Et alors on les cueillait et on les donnait aux voisins. Mais Madame était méchante et la punition était doublée. Mais elle n'était pas facile. Ouh ! Très difficile. Mais quand on passait le concours cantonal, si on passait à 5, c'était 5 qu'on passait avec tous nos points. Elle était difficile mais, comme institutrice... maintenant je le dis, je regrette les bêtises que j'lui ai fait à Madame.
Le gîte Ajiste a conservé l'ancien tableau noir dans l'actuelle salle à manger. Tout ici respire bon le passé, sans pour autant oublier le confort.
Le gîte est vraiment adapté au confort actuel. C'est un petit endroit très sympathique pour se poser quelques instants, se ressourcer. C'est un gîte de groupe mais ce n'est pas un grand dortoir avec 24 lits. Vous avez des petites chambres de 2 lits, de 3 lits, de 5 lits. Donc ça permet par exemple à plusieurs familles de venir loger et chacun garde quand même une partie de son intimité.
Avis aux amateurs...
Retour haut de page