Pays d'Aubagne et de l'Etoile >

Aubagne - Garlaban - Cité de l'Art Santonnier Thérèse Neveu

Version mobile
English

Aubagne - Garlaban - Cité de l'Art Santonnier Thérèse Neveu

Vous allez comprendre pourquoi Aubagne est la capitale de l'argile et des santons.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes face aux collines du Garlaban .
Marcel Pagnol a souvent été inspiré par ses roches bleues.
Dès la première phrase de la Gloire de mon père, il se souvient...
" Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban , couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. "
Tournez-vous face à l'église
Vous avez-vu sur le sol, là, les carreaux en céramique jaune ? Ils vous aident à vous repérer dans toute la vieille ville. Leur couleur, c'est le fameux jaune d'Aubagne. Manière aussi de rappeler que cette matière a été l'une des activités principales de la ville depuis au moins le XVème siècle.
Longez maintenant la gauche de l'église et descendez la rue sur 30 mètres environ. A votre droite des escaliers montent aux ateliers Thérèse neveu. Prenez-les.
En chemin, admirez les chapelles.
La première est celle des pénitents blancs : une confrérie de laïcs qui se réunissaient pour prier mais aussi pour s'entraider. L'ancêtre de nos mutuelles en quelque sorte. La deuxième chapelle à droite est celle des pénitents noirs. On distinguait ces deux confréries par les saints auxquels elles se référaient et aussi à la couleurs des aubes : blanches ou noires.
Contournez le bâtiment des ateliers Thérèse Neveu.
Vous avez remarqué les piliers le long du bâtiment ? Ils représentent la naissance du monde et sont l'oeuvre du céramiste Dominique BAJARD.
Vous arrivez cour de Clastre . Rappelez-nous quand vous y serez.
Nous sommes cour de Clastre . Vous voyez le banc autour d'un arbre devant le clocher de l'église ? Installons-nous... En face, les ateliers de Thérèse Neveu.
Vous allez comprendre maintenant pourquoi Aubagne est la capitale de l'argile et des santons. Les santons, ces petites figurines de la crèche provençale, sont connus dans le monde entier.
En 1889, Thérèse Neveu s'installe ici avec son mari. Dans cette cour de Clastre .
Cette célèbre santonière est surnommée la fée de l'argile.
Il faut dire qu'elle appartient à une grande famille de potiers, C'est d'ailleurs son frère Louis Sicard qui invente la fameuse cigale en céramique en 1895. Celle ci est devenue le symbole de toute la Provence. On les met au-dessus des portes. Pour porter bonheur.
Bref. .. Dans ses ateliers, il y a plus d'un siècle, on fabrique de magnifiques santons. Bien sur, elle Thérèse Neveu a des concurrents mais elle est la première à faire de cette activité une véritable entreprise.
Les ateliers Thérèse Neveu, abritent aujourd'hui des expositions sur la poterie, la céramique et la faïence.
Nous avons visité pour vous l'un des nombreux ateliers de santons que vous trouverez à Aubagne. Ne pensez pas que la fabrication ici est industrielle. Pas du tout ! C'est encore de l'artisanat.
Retour haut de page