Petit train d'Artouste >

Pins à crochets

Version mobile
Espagnol English

Pins à crochets

Accroché aux falaises, il n'a pas le vertige. Présentation du pin à crochets.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Soyons attentifs aux arbres qui tapissent devant nous les flancs de la montagne. Nous allons pouvoir les observer de très près dans quelques secondes.
Ce sont des pins ? A cette altitude !
C'est une variété qui aime la montagne et les falaises. Ce pin peut mesurer jusqu'à 25m. Il pousse entre 1700 et 2200m d'altitude et jalonne le parcours du petit train d'Artouste. On en trouve aussi dans l'ensemble du massif pyrénéen. Son nom latin est pinus uncinata mais on l'appelle plus simplement le pin à crochets.
Pourquoi ? Il possède vraiment des crochets ?
Observez attentivement la forme des cônes qui sont à l'extrémité de chaque branche. Chaque écaille porte une petite fente qui crée un crochet. Autour de ce cône, on trouve des aiguilles, regroupées par deux. Elles sont vertes foncées et dures au toucher.
Il doit être résistant, car ici, l'hiver, il fait froid !
Il ne craint pas les températures négatives. On estime qu'il est présent depuis les dernières glaciations. Et on a coutume de dire que le froid conserve, eh bien, c'est vrai car un pin à crochets peut vivre jusqu'à mille ans !
Retour haut de page