Arles : rendez-vous au coeur de la Cité Romaine >

Alyscamps

Version mobile
English

Alyscamps

Les plus récentes fouilles font remonter la création de la nécropole à la fin du 1er siècle avant Jésus Christ.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes aux Alyscamps .
Passez l'entrée principale et positionnez-vous devant la barrière métallique qui coupe l'allée.
Devant vous l'allée des sarcophages. Les plus récentes fouilles font remonter la création de la nécropole à la fin du 1 er siècle avant Jésus Christ.
? l'époque, le cimetière borde la voie romaine : la via aurelia .
L'allée est réaménagée au 17ème siècle par les religieux minimes.
Ils luttent contre les pillards qui cherchent dans les sarcophages le plomb, métal rare et cher au moyen age.
Le nom d' Alyscamps désigne les Champs Elysées qui - chez les grecs et les romains - constituent la voie triomphale menant au paradis des guerriers valeureux.
Ce sont les premiers chrétiens qui imposent l'usage de l'inhumation.
La nécropole connaît alors une renommée extraordinaire avec le martyr de St Genest intervenu vraisemblablement sous l'empereur Dèce, vers 250 après JC.
Oui. Genest ou Genesius , est greffier romain. Mais il refuse de signer les condamnations à mort des chrétiens. Poursuivi, il franchit le Rhône à la nage. Mais bientôt les légionnaires le rattrapent et il est aussitôt décapité.
Le corps du Martyr est conduit aux Alyscamps . A partir de ce moment, chacun veut se faire enterrer près du Saint.
De nombreuses légendes courent sur ce lieu ...
" Tant de corps y furent transportés de toutes parts que c'est chose merveilleuse à les voir arriver tant par terre que sur la rivière du Rhône avec une grande quantité d'argent qu'ils donnaient. "
Et oui .... cette nécropole est longtemps une vraie mine d'or pour les religieux gardiens du lieu !! Les rentrées d'argent sont considérables. D'abord grâce aux sépultures, et plus tard, grâce aux innombrables pèlerins qui visitent l'église St Honorat.
Cette église se trouve plus loin, au bout de l'allée. Elle est surmontée d'un clocher octogonal dans le goût romain.
St Honorat est le départ d'innombrables cohortes de pèlerins qui se rendent à St jacques de Compostelle.
Jean : alors marie, as-tu prié St Genest pour qu'il bénisse notre voyage en Espagne et surtout nous protège des voleurs
Marie : oui, Jean, j'ai dû attendre longtemps pour accéder à la Crypte du saint...
Jean : et moi sortir quelques pièces pour les moines ....
Nous ne quitterons pas la Nécropole sans évoquer Van Gogh et Gauguin venus ici en 1888 et inspirés par la magie du lieu ... Gauguin peint l'église, Van Gogh observe les arbres.
A cette époque tout va bien entre les 2 amis. Mais quelques semaines plus tard, une forte dispute les oppose. Et Van Gogh se coupe le lobe de l'oreille....
Encore un tableau mondialement connu...
Retour haut de page