Quand le buste de César a été remonté à la surface, un archéologue a dit : " Je l'ai déjà vu quelque part ".


Sur le quai Trinquetaille, je me suis penché au dessus du Rhône. Au cas où un autre trésor remonterait miraculeusement des eaux...

David Aussillou

Arles : rendez-vous au coeur de la Cité Romaine

Version mobile
English
  • Place du Forum

    1. Place du Foru...

  • Théatre antique

    2. Théatre anti...

  • Place de la République

    3. Place de la R...

  • Alyscamps

    4. Alyscamps

  • Porte d'Auguste

    5. Porte d'Augus...

  • Amphitéâtre

    6. Amphitéâtre

  • Thermes de Constantin

    7. Thermes de Co...

x

César, ceux qui t'ont vu remonter du Rhône te saluent !

C'était la surprise du chef. En 2007, pendant une campagne de prospection dans le Rhône à Arles, des archéologues sont tombés sur un buste de Jules César. L'effigie a pu être réalisée du vivant de l'Empereur quand les Romains s'installaient dans la cité. Une découverte incroyable et inédite.

Le front est ridé, la calvitie apparente mais il est encore bel homme. Ce Jules César sorti des eaux en 2007 à Arles était un secret jalousement gardé pendant plusieurs semaines. La nouvelle devait être annoncée lors d'une émission de

Le chiffre / La date

6 mètres c'est la largeur de la voie romaine tracée à Arles. Immense pour l'époque.   
télévision. Mais la découverte d'un buste grandeur nature de l'Empereur réalisé certainement de son vivant était trop importante pour ne pas s'ébruiter. Car c'est peut être la plus ancienne effigie de Jules César. Et certainement aussi la plus réaliste, qui tranche avec les représentations divines de l'homme fort de l'Empire romain.
Luc Long, conservateur en chef du patrimoine au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) affirme l'avoir reconnu tout de suite alors que le buste était à moitié enfoncé dans le Limon.
Pas de doute, c'était lui. Mais que faisait ce buste au fond du Rhône ? Il pourrait dater de l'époque où la cité a été récompensée par les Romains pour avoir construit douze galères de guerre qui ont servi à faire tomber Marseille. En échange, en 46 avant Jésus Christ, César a fondé à Arles ou plutôt à Arelate une nouvelle colonie.    Ca valait bien un buste. Mais après l'assassinat du dictateur, le vent a tourné. Et la tête du grand Jules a fini dans l'eau. Vous voulez la voir ? Le buste est exposé au musée d'e l'Arles Antique.   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Incitations

Vous êtes plutôt gladiateur ou un torero ? Dans l'amphithéâtre vous avez le choix   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Buste de César exposé au Musée départemental d'Arles
Par fr.zil [CC-BY-SA-2.0], via Wikimedia Commons

Site partenaire Hôtel Arles