Anjou à vélo

Version mobile
English
  • Eglise Saint-Eusèbe

    1. Eglise Saint-...

  • La Cale Fraysse

    2. La Cale Frays...

  • L'Abbaye de Saint Maur

    3. L'Abbaye de S...

  • Le Prieuré de St Rémy la Varenne

    4. Le Prieuré d...

  • Saint Mathurin sur Loire, rive gauche

    5. Saint Mathuri...

  • Place Charles Sigogne

    6. Place Charles...

  • Politard, société de boule de fort

    7. Politard, soc...

  • La Grande Levée d'Anjou

    8. La Grande Lev...

  • Domaine de Belle-Poule

    9. Domaine de Be...

  • Le jardin du presbytère

    10. Le jardin du...

  • Le jardin méditerranéen

    11. Le jardin m...

  • Pointe de l'île Chevrière

    12. Pointe de l'...

  • Village de la Pointe

    13. Village de l...

  • La fontaine de Sainte-Guenette

    14. La fontaine ...

  • Le village de Savennières

    15. Le village d...

  • L'île de Béhuard

    16. L'île de B...

  • Le vignoble de Savennières

    17. Le vignoble ...

  • Le port de la Possonnière

    18. Le port de l...

  • Le Pont de l'Alleud

    19. Le Pont de l...

  • L'île de Chalonnes

    20. L'île de Ch...

  • Grand Rivage, boule de sable

    21. Grand Rivage...

  • Les fours à chaux

    22. Les fours à...

  • Le Quai des Mariniers

    23. Le Quai des ...

x

Pister les arcs-en-ciel en roue libre

Installez sacoches et appareils photos sur votre vélo, un coup de pédale, et c'est parti. En Anjou, cette terre d'herbes et d'eau, la lumière est changeante. A peine a-t-elle entamé une percée que déjà, elle s'assombrit. Il va falloir en avaler des kilomètres pour saisir ces nuances !
Au programme, des vues à couper le souffle sur un itinéraire balisé long de la Loire et de ses rives.

L'Anjou est une région surprenante. Coteaux, bocages, rivières, bords de Loire, tourbières, marais... Et ici on a eu la bonne idée de créer des circuits balisés pour découvrir la région à vélo.
Sur notre biclou, on sillonne en sifflotant.

Le saviez vous ?

Les gabares que vous croiserez ont un fond plat qui permet de naviguer en période de basses eaux.   
Mais on est prévoyant : contre les caprices de la météo, ne pas oublier la cape de pluie. Et puis, une ondée est toujours une bonne excuse pour mettre pied à terre dans le premier village venu.
On passe la pancarte de Savennières un charmant village pierres   . Ah, ça y est, il pleut. Mais on pousse quand même jusqu'à Saint Mathurin sur Loire, car ce bourg a le charme terrien qui fait le caractère de la région angevine.    " Angevin ", c'est un joli nom. On dit souvent " douceur angevine ". Et pourtant, vous savez quoi, ce ne sont pas des anges, les angevins ! On s'en aperçoit quand on s'arrête dans un café. L'abri idéal en cas d'orage.
Ah... les vins de Loire ronds et fruités, voilà qui est diablement réconfortant. Depuis la fenêtre du café, on aperçoit un arceau coloré : les arcs-en-ciel ne sont pas rares en Anjou... Ils suivent les nuages et annoncent un autre ciel. Et justement, la chance nous sourit. La pluie a cessé ! On va pouvoir reprendre la route. Longer les bords de Loire et embrasser, du mieux qu'on peut, cette terre de contrastes, où la lumière change de visage en un battement de cil.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Insolite

Le clos des vignes : ce jardin méditerranéen en terrasse surplombe de la Loire et est ouvert au public.   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : La Loire
Par Touriste (Travail personnel) [Public domain], via Wikimedia Commons