Angers : découverte du patrimoine de la ville >

Port d'Angers

Version mobile
English

Port d'Angers

Cette partie de la Doutre qui longe la rivière fut une île pendant 1000 ans.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes rive droite, devant la Maine, face à la balustrade, à gauche de la Maison du Port.
En face de vous, la Maine et la vieille Cité à gauche du Château.
Cette partie de la Doutre où vous êtes, qui longe la rivière, fut une île pendant 1000 ans .... l'île des Carmes ! créée de toutes pièces.... Nous allons vous raconter comment :
Nous sommes en l'an 872, les terribles Vikings après avoir pillé Nantes occupent le Château limité à la tour la plus à droite. Leurs bateaux, les drakkars, mouillent devant vous....
un angevin : La rivière a déjà baissé de 10 pieds !!
un breton : "ça" fonctionne ! les barrages de dérivation tiennent ! les drakkars ! ils se couchent !! hourrah !!
Bretons et angevins, longtemps ennemis, avaient détourné la Maine en creusant un canal, asséchant du même coup la rivière devant le château !! Les vikings, vaincus, durent négocier
Ce canal est comblé en 1866.
Angers a été longtemps le port d'embarquement des navires chargés de multiples marchandises. Pierres de tuffeaux, vins de Savennières , liqueurs, ardoises de Trélazé, sel de guérande , pains de sucre...
Monsieur Grazélie , spécialiste de la Batellerie d'Anjou, nous parle du Quai de la Savate et de l'ambiance qui y régnait : " Le quai s'est construit au 19 ème siècle. Avant il y avait souvent des rives en terre sur lesquelles on débarquait tant bien que mal mais on avait des activités autres que simplement liées aux bateaux : les gens faisaient la lessive en grand nombre .... les laveuses ... On parlait de la "buée", la lessive c'était faire la "buée". Il y avait aussi les tanneurs qui salissaient l'eau et d'ailleurs qui ne s'entendaient pas très bien avec les gens qui voulaient de l'eau propre et les gens qui faisaient la lessive n'étaient jamais très contents d'avoir des tanneries à coté ...Il y avait l'odeur et les gens qui venaient dans un établissement de bain pour trouver de l'eau et de quoi prendre un bain n'étaient jamais très contents d'avoir à proximité des installations salissantes. Et puis il y avait aussi les meuniers qui se servaient de l'énergie de la rivière ..... Depuis le 12 ème et 13 ème siècle, on avait installé des moulins
De ces rives, les chalands à fond plat nommés "gabares" sont construits et mis en eau, si l'on en croit le vieux nom de quai de la Savate qui désigne non pas une pantoufle, mais une pièce de bois sur laquelle repose le navire lors de son lancement.
La tradition veut que le fond de ces gabares ait servit de cadre au jeu spécifiquement angevin de "boule de fort" " une boule pas tout à fait ronde sur un sol pas tout à fait à plat " et où l'on joue cette fois en pantoufle !!
Retour haut de page