Le Marais des Communaux à Elbeuf-sur-Andelle >

Le petit bois

Version mobile
English

Le petit bois

Oserez-vous entrer ?

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ici, les arbres ont gagné. Nous sommes à l'entrée d'un secteur boisé, où les saules règnent en maître. Ce n'est pas un milieu où on trouve une grande diversité végétale.
Pour le coordinateur scientifique du Conservatoire d'Espaces naturels de Haute-Normandie, quelques indices nous renseignent sur l'histoire de l'endroit. Emmanuel Vochelet.
Les arbres ont tous un peu la même taille, tous le même âge, si on regarde la taille des troncs, donc ça veut dire qu'ils ont poussé après une perturbation qui date à peu près de la même époque, soit c'est un abandon.
Il faut le reconnaître, l'endroit est sombre voire inquiétant...
... Les branches des saules s'entrelacent et dessinent des formes étranges... On dirait que les arbres vont s'animer, leurs branches s'enrouler et former une jungle inextricable.
Oserez-vous entrer ?
La terre est humide, surtout au printemps ou en automne. On ne sait pas trop où on met les pieds. Autrefois, ce genre d'endroit avait mauvaise réputation. Il paraît qu'on y rencontrait des sorcières...
Arrêtez d'effrayer tout le monde !
Le saule est aussi un arbre très utile, exploité depuis la nuit des temps par les hommes. Emmanuel Vochelet.
C'était utilisé comme bois de chauffage même s'il n'est pas de très bonne qualité, mais, une fois sec, ça servait surtout pour allumer le feu. C'est aussi un arbre qui a été utilisé pour tout ce qui est vannerie.
...et quand on était malade, on mâchait des morceaux d'écorces de saule ! Cela soignait la fièvre, notamment. Et rien de magique ou de mystérieux là-dedans. C'est une propriété bien connue du saule blanc, reconnaissable à sa feuille très brillante sur sa face inférieure.
Son écorce contient une molécule aujourd'hui parfaitement identifiée, qu'on a appelée acide salicylique, en référence au nom latin du saule, salix. Elle entre dans la composition de l'aspirine.
Les saules prennent quand même des formes effrayantes avec leurs branches qui partent dans tous les sens, qui jaillissent de partout...
C'est aussi dû aux propriétés étonnantes de cet arbre. On dit que le saule " recèpe et marcotte ". Plus simplement, il suffit de planter une branche de saule dans la terre pour qu'elle redonne un arbre. Le phénomène est très visible dans ce petit bois.
Retour haut de page