Amsterdam : visite des incontournables >

Le Béguinage

Version mobile
English

Le Béguinage

Les "Béguines" étaient des femmes pieuses qui avaient fait le voeux de chasteté et d'obéissance...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au Béguinage c'est un vrai havre de paix en plein centre ville. Ce terme Béguinage vient du nom de " Béguine ", qui étaient des femmes pieuses qui avaient fait le voeux de chasteté et d'obéissance, pas forcément de pauvreté et ce ne sont pas de véritables religieuses, le terme viendrait du mot hollandais " beggaert " qui signifie " moine mendiant ".
Cet endroit est un véritable coup de coeur dans la visite d'Amsterdam tant il est attachant par la sérénité qui s'en dégage.
" On a compté avec mon beau-frère le passage des personnes dans la rue principale : en une minute il est passé à peu près 250 personnes. Ca fait 15 000 personnes à l'heure. Ici on est bien plus au calme. C'est super calme
On trouve derrière nous, une fois qu'on est entré et qu'on a vu cette pelouse rassurante, une Eglise catholique qui est en fait dans un immeuble d'habitation. Il faut savoir qu'à partir de la fin du XVIème siècle, les conflits entre les protestants et les catholiques faisaient que tous les biens des catholiques avaient été confisqués. Ensuite il y a eu un réchauffement entre les deux religions, mais pas jusqu'au point de permettre au catholiques de construire leur propres églises, donc souvent les Eglises étaient construites dans des immeubles d'habitations, on en verra un exemple très significatif dans la visite du quartier rouge un peu plus loin. Et en face de cette Eglise catholique, une Eglise presbytérienne.
Dans le Béguinage on est à deux pas du musée historique et c'est là que l'on apprend pourquoi le orange est une couleur très chère aux néerlandais. Souvent on voit les footballeurs de l'équipe de Hollande avec de somptueux maillots d'un orange bien vif alors que la couleur du drapeau national est bleue, blanc, rouge, avec des rayures horizontales, contrairement à celle du drapeau français. Et bien en fait c'est qu'au XVIème siècle, Orange, notre belle citée du Vaucluse appartenait alors à l'empire germanique, et Guillaume d'Orange, dit le taciturne est celui qui a fédéré les provinces unies des Pays-Bas contre l'envahisseur de l'époque qui était l'Espagne, pour obtenir l'indépendance du pays, voilà pourquoi ce orange est si prisé.
Pour quitter le Béguinage, on va emprunter le passage du fond, au numéro 34, vous pourrez voir au passage sur votre gauche, des bas reliefs représentant des scènes de l'ancien testament entre autre, sorte de terrain d'entente oecuménique entre les deux Eglises qu'on a vues toute à l'heure.
En sortant on arrive sur le " Spui ", qui signifie vidange des canaux. Cette très jolie place est le symbole du non-conformisme avec une statue d'un gavroche amstellodamois. Au fond de la place, il y a un très sympathique café brun le café Hoppe ; on reviendra sur ces cafés blancs et bruns, dans la visite du Joordan. Et bien maintenant partons vers les canaux, où nous attend la mythique Compagnie des Indes Orientales.
Retour haut de page