Sur la route des terroirs Alsaciens >

Kientzheim

Version mobile
English Deutsch

Kientzheim

Nous sommes devant la porte basse du village. Au-dessus de nous : le tireur de langue aux quatre moustaches...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant la porte basse du village.
Cette figure monstrueuse, c'est le Lallakenig (ou Lalli) : le roi des tireurs de langue d'Alsace.
Au Moyen Âge, les habitants de Kientzheim défient leurs ennemis en actionnant, par la meurtrière, la langue de fer de Lalli.
A croire que la ruse a fonctionné : le village n'a jamais été assailli !
Au 16 ème siècle, c'est le général de Charles Quint, Lazare de Schwendi, qui y habite. Lors de ses campagnes en Hongrie, le baron Schwendi découvre le Tokay, et il le ramène en Alsace !
Des siècles plus tard, le vin est encore célébré dans ce château mais désormais sous l'appellation " Pinot Gris " car l'appellation " Tokay " a été restituée officiellement à la Hongrie le 16 octobre 2006.
La Confrérie St Etienne , qui est propriétaire des lieux depuis 1973, travaille toute l'année pour faire connaître les vins d'Alsace. Ecoutons...
Par Noé qui buvait du vin de l'Antiquité, par Bacchus qui ingurgitait le vin païen, par nos saints Vincent, Urban, Etienne, nous vous faisons confrère d'honneur de la confrérie St Etienne.
Pour rentrer dans la confrérie, il faut faire preuve d'amour pour les vins, de sensibilité aux vins et de bonne humeur.
Jean Richardin, délégué général de la Confrérie St Etienne
Alors on passe des épreuves, lors de nos chapitres, avec plusieurs grades, le 1 er des grades, le grade d'apprenti, et bien vous devez reconnaître entre deux vins qu'on vous donne à déguster à l'aveugle, lequel est le plus sec (...) entre un Riesling et un Gewurztraminer par exemple.
Pour devenir compagnon l'année d'après vous devez identifier les 4 cépages différents, de 4 vins qu'on vous propose, et enfin pour devenir confrère maître, ruban vert, la plus haute distinction des confrères, et bien vous devez reconnaître non seulement les cépages mais en plus les millésimes pris dans les 10 dernières années.
Le costume du confrère c'est une grande robe rouge, en laine, ils ont un peu chaud l'été, mais nos caves sont fraîches, sur laquelle les confrères portent une chaîne, la chaîne de leur état, donc les grands conseillers portent une chaîne d'argent qui fait un peu de bruit quand on déguste.
Les plus jeunes d'entre nous ont une chaîne d'or. Ils s'occupent plutôt des vieux vins, de l'entretien de la cave. Et puis tout ce petit monde a un chapeau, un tricorne noir en velours, des gants blancs pour mettre en valeur les vins qu'il déguste et un plastron blanc et un noeud papillon noir.
Tout le monde peut se faire introniser, même les femmes. Pour l'année 2009, nous avons élu une femme grand maître (c'est une révolution dans la confrérie), et elle sera assistée par une femme elle aussi présidente des jeunes conseillers, le titre de major.
Ces deux femmes ont accepté leurs postes qu'à la condition que la jeune femme qui sera major ne s'appelle pas la majorette et que la dame qui sera grand maître et bien on ne l'appelle pas la grande maîtresse.
Retour haut de page